Avec Urban Myths, Iwan Rheon passe de Ramsay Bolton à Adolf Hitler

Il s'ajoute au casting déjà impressionnant d'Urban Myths, une série de téléfilms qui revisite les histoires les plus folles de grandes figures historiques.

Du plus grand psychopathe de la littérature fantastique au plus célèbre des dictateurs, il n'y a qu'un pas. C'est en tout cas celui que franchit Iwan Rheon, révélé par son rôle de Simon dans Misfits, mais surtout consacré "pire ordure de la Terre" depuis qu'il a interprété le délicieusement vicelard Ramsay Bolton dans Game of Thrones.

Publicité

On le retrouvera très prochainement dans Urban Myths, une série de téléfilms lancée le 19 janvier sur la chaîne anglaise Sky Arts, dont chaque épisode est consacré à une ou plusieurs figures historiques et basé sur une légende urbaine les concernant. Il y incarne un jeune Adolf Hitler qui aspire à devenir un grand peintre et entrer dans l'académie des Arts de Vienne. Problème : il est nul. Il peut heureusement compter sur le soutien de son BFF, Gustl, interprété par Rupert Grint. L'épisode Hitler the Artist sera diffusé le 2 février.

Humour british oblige, chacune de ces célébrités sera un peu égratignée au passage et la série, que la chaîne Sky Arts décrit comme une "saison de comédies", promet d'entretenir le mystère sur ce qui s'est réellement passé et ce qui tient du mythe. L'exemple le plus notable est celui de l'incroyable road trip où Michael Jackson, Elizabeth Taylor et Marlon Brando ont fui la côte Est américaine, qui venait d'être frappée par les attentats du 11 septembre, pour rejoindre la Californie en voiture. Une histoire de covoiturage de légende dont il est, encore aujourd'hui, difficile de distinguer le vrai du faux.

Si l'épisode, diffusé plus tard dans l'année, sera probablement un beau moment de comédie, il a toutefois fait scandale dès l'annonce du casting de Joseph Fiennes dans le rôle de Michael Jackson. L'utilisation d'un acteur blanc pour incarner une personnalité noire a alors fait jaillir des accusations de whitewashing. Maintenant que l'on peut juger sur pièce, on découvre, grâce à ce trailer, que le maquillage raté de Joseph Fiennes ne fait qu'ajouter à l'outrage.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 11/01/2017

Copié

Pour vous :