Vidéo : quand une ancienne catcheuse de GLOW débarque à Konbini

Ne t’avise jamais d’énerver Donnia O’Lala.

Des tréfonds des États-Unis des années 1980 surgissent des nanas badass comme vous n’en avez jamais vues. Dans GLOW, nouvelle série estivale de Netflix, les Gorgeous Ladies of Wresling s’affrontent sur le ring et ne se font pas de cadeaux. Mais vient un jour où il faut remettre au placard le justaucorps pour vivre d’amour et d’eau fraîche. Si certaines catcheuses parviennent à sauter le pas, d’autres gardent malgré elles en mémoire les réflexes de combattantes.

Publicité

C’est le cas de Donnia O’Lala, qui tente une réinsertion professionnelle à Konbini. En dépit d’un traitement psychologique intense et de longue haleine, la catcheuse est encore traumatisée par sa dernière défaite en date face à la Princesse des Ténèbres… En conséquence, la lutteuse pète les plombs pour rien, voit trouble et fracasse des chaises sur notre happiness Manager.

Atteinte de "glowiphilite" aiguë, une maladie rare mais répandue chez les catcheuses, Donnia O’Lala n’arrivera jamais vraiment à descendre du ring. Et Konbini ne sait pas comment la virer sans réveiller la fureur qui sommeille en elle… Venez nous en aide, par pitié.

La première saison de GLOW est à découvrir dès aujourd’hui et en intégralité sur Netflix.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 26/06/2017

Copié

Pour vous :