Grant Gustin en prend pour son grade dans l'honest trailer de The Flash

L'équipe de Screen Junkies a disséqué les deux premières saisons de The Flash. L'occasion de mettre en exergue les différents stéréotypes et autres détails hilarants qui parcourent le show de la CW.

Après Agents of S.H.I.E.L.D. et The Walking Dead, les membres de Screen Junkies ont décortiqué les deux premières saisons de The Flash en les passant sous les rayons X de leur honest trailer. Ils en ont tiré une vidéo hilarante de sept minutes, qui appuie là où ça fait mal.

Publicité

Grant Gustin, qui incarne Barry Allen/The Flash, est le premier visé par la satire du crew de Screen Junkies. Forcément, il joue le rôle principal et les doutes qui traversent son personnage ont fait marrer les vidéastes amateurs, notamment son unique obsession : devenir toujours plus rapide.

Il possède également une collection de Converse considérable et se tape toujours les sales corvées de nettoyage ou celle d'aller chercher les pizzas. Screen Junkies se moque gentiment du jeu d'acteur de Grant Gustin, souvent ponctué de sa mimique de la tête qui se balance de gauche à droite. Sa bouille d'ange larmoyante passe aussi au scanner, preuve qu'il est capable aussi bien d'émouvoir que de faire rire.

Cisco et compagnie sont bourrés de clichés

Mais son équipe n'est pas épargnée non plus : l'honest trailer met en évidence les différents stéréotypes qui ressortent des autres protagonistes. Caitlin est une fille éternellement triste car elle perd tous ses fiancés, Cisco est le geek de service toujours en train de bouffer tandis que Joe est un "desperate houseman" qui galère dans ses relations père-fils.

Publicité

Enfin, l'honest trailer pose des questions existentielles, comme : où les prisonniers de S.T.A.R. Labs font-ils leurs besoins ? Il pointe également du doigt les plans que réutilise la production pour éviter d'en tourner de nouveaux, les courses recyclées et les départs tonitruants de Barry qui ébouriffent tout le monde en premier lieu.

Cette critique de bonne guerre est aussi et surtout l'occasion de teaser la saison 3 de The Flash, dont le season premiere a été diffusé le mardi 4 octobre sur la CW. Rien ne vaut ce moment de franche rigolade avant de découvrir les bouleversements catastrophiques de Flashpoint, une nouvelle timeline que Barry a provoqué en remontant le temps dans le season finale de la saison 2.

Par Adrien Delage, publié le 05/10/2016

Copié

Pour vous :