Vidéo : Tyler, The Creator déplore le manque de personnages noirs dans les cartoons

Et il n’a pas mâché ses mots !

Tyler, The Creator connaît une année plutôt prolifique, entre la sortie de son quatrième album studio Scum Fuck Flower Boy, sa nouvelle collection de baskets en collaboration avec Converse, son nouveau show Nuts and Bolts sur Viceland et son dernier bébé en date, la série d’animation The Jellies, sur Adult Swim. L’artiste était présent à la récente Comic-Con de San Diego, qui s’est tenue fin juillet, pour promouvoir cette dernière. L’occasion pour lui de rappeler l’importance de la représentation de personnages noirs, notamment dans les cartoons.

Publicité

The Jellies, cocréée avec son ami Lionel Boyce et dont la diffusion est prévue cet été, c’est l’histoire de Cornell, un gamin de 16 ans élevé dans une famille de méduses qui découvre un jour qu’il a été adopté. Au moment des questions du public, une jeune femme lui demande pourquoi son héros est devenu noir. Dans le trailer original de la série, Cornell était, en effet, un garçon blanc. Tyler, The Creator a alors donné la meilleure des réponses, non sans exprimer un certain agacement.

"Combien y a-t-il de putain de personnages de cartoons noirs à la télé en ce moment ? Cite-m’en cinq. Je te laisse un peu de temps pour y réfléchir."

Publicité

Pour renforcer sa démonstration, Tyler, The Creator poursuit :

"Il n’y en a aucun ! Ils ont annulé Static Shock, et personne ne se souvient de Fillmore ! On ne nous laisse rien. Le seul qu’il nous reste c’est… Oh attend, non, ils ont tué le putain de chef dans South Park ! On ne nous laisse rien, donc j’ai dit 'fuck that' ! On va en faire un héros noir qui ne porte pas de flingue, qui ne joue pas au basket et qui n’est pas un putain d’abruti. Et c’est le personnage principal, il n’est pas la caution humoristique, ce n’est pas un sidekick."

Voilà qui a le mérite de mettre les choses au clair !

Publicité

Traduit de l'anglais par Delphine Rivet

Par Kimberly B. Johnson, publié le 02/08/2017

Copié

Pour vous :