AccueilTalent

Pour Camila Mendes de Riverdale, les séries ado enferment leurs stars dans une case

Publié le

par Marion Olité

©TheCW

L'interprète de Veronica s'inquiète pour son avenir et elle n'a probablement pas complètement tort.

Récemment interviewée par le magazine Nylon pour la promotion de la comédie romantique Palm Springs, sortie sur Hulu, Camila Mendes est revenue sur son statut particulier, que d’autres stars ont connu avant elle. Inconnue au bataillon avant Riverdale, l’actrice doit sa célébrité au rôle de l’iconique Veronica Lodge, l’adolescente entrepreneuse et fashionista qui n’a pas la langue dans sa poche. Une bénédiction, qui peut finir par tourner en malédiction les années passant.

En effet, depuis la montée en puissance des séries adolescentes dans les années 1990, le phénomène se répète : quand on est l’idole d’une génération de jeunes, il est bien compliqué de se détacher de son personnage adolescent. De Sarah Michelle Gellar, avec Buffy à Luke Perry, inoubliable Dylan dans Beverly Hills, en passant par Blake Lively et Leighton Meester, dans Gossip Girl ou encore, James Van Der Beek dans Dawson… Les exemples d’interprètes qui n’ont jamais retrouvé de succès comparable et n’ont pas eu une carrière aussi florissante que leurs débuts le laissaient entendre sont légion. Camila Mendes a bien l’intention de ne pas tomber dans ce schéma-là et de plutôt faire partie des exceptions, comme Michelle Williams (Jen, dans Dawson), Jared Leto (Jordan, dans Angela, 15 ans) ou Penn Badgley (Dan, dans Gossip Girl) à la tête de sa série, You.

"Je pense que peu importe qui vous êtes ou ce que vous faites, si vous êtes dans une série ado, oui, il y a un piège inhérent qui vient avec, mais j’ai vu un tas de gens faire face à cela avant moi. Je pense qu’il faut un certain temps après la fin de la série, secouer un peu tout ça et repartir de zéro, pour que les gens vous perçoivent d’une manière différente, mais je pense que c’est faisable", a-t-elle expliqué.

L’autre vérité, c’est aussi que les stars de séries ado sont un peu moins bloquées dans une case qu’avant. Les ponts se font plus souples et nombreux entre les genres, mais aussi entre le cinéma et les séries. Même si, on ne va pas se mentir, les célébrités qui se sont fait connaître dans des séries sont généralement plus volontiers acceptées sur des comédies et des romances (par exemple, avec Palm Springs, qui a pour héros Andy Samberg et Cristin Milioti) que dans des drames cotés.

"Je ne sais pas si c’est grâce aux réseaux sociaux qui donnent la possibilité de mieux contrôler son image ou si c’est cette nouvelle vague de séries que les gens semblent trouver aussi divertissante et qualitative que le cinéma, mais je pense que les gens sont plus ouverts aujourd’hui à l’idée de prendre les acteurs de télé au sérieux, point final. C’est en train de changer, mais je trouve qu’il est en quelque sorte inévitable d’être un peu catalogué·e quand on joue le même personnage pendant des années."

Riverdale compte déjà 4 saisons et il est clair que Camila Mendes réfléchit à la suite de sa carrière, qu’on lui souhaite florissante ! En attendant, loin d’être ingrate, l’actrice conclut ainsi ses propos : "Quand je regarde dans le rétroviseur ce que j’ai fait, je suis reconnaissante des leçons apprises et des choix qui ont créé la personne que je suis en ce moment."

À voir aussi sur biiinge :