Ⓒ Wikipédia

Trailer : Don't F**k With Cats, la série docu sur Luka Magnotta, le dépeceur de Montréal

Luka Rocco Magnotta est considéré comme le premier tueur sur Internet.

Flirtant sur le succès des séries documentaires policières inspirées de faits réels types Making a Murderer et The Confession Tapes, Netflix s’apprête à conclure l’année sur une autre affaire macabre. Don’t F**k With Cats : Un tueur trop viral reviendra sur la traque de Luka Rocco Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal", un criminel canadien encore décrit aujourd’hui comme le premier meurtrier sur Internet. En prison depuis 2014, il fut accusé de cinq chefs d’accusations sordides : meurtre au premier degré, outrage à un cadavre, publications de choses obscènes, harcèlement criminel et envoi par la poste de choses obscènes.

Publicité

Luka Rocco Magnotta était un garçon très perturbé et diagnostiqué schizophrène à l’adolescence. Son père est alcoolique et absent, sa mère est une dominatrice et sa grand-mère l’aurait encore moins bien traité. Il découvre la liberté d’Internet au début des années 2000, après une carrière ratée dans le porno gay puis dans le mannequinat. Constamment à la recherche d’une forme de reconnaissance par ses pairs et de gloire, il commence à publier des discours nationalistes voire racistes sur différents forums, changeant régulièrement d’identités.

Tout bascule en 2010, quand il publie sur les réseaux sociaux une vidéo obscène où il torture des chatons. D’abord en les étouffant avec un aspirateur, puis en les jetant en pâture à un python. Les internautes sont choqués, les associations de défense animale s’insurgent et les autorités commencent à se pencher sur son cas. Sous la pression des trois groupes, Luka Rocco Magnotta annonce qu’il va récidiver et même aller jusqu’à l’impardonnable, un meurtre humain.

Le tueur mettra finalement sa menace à exécution le 25 mai 2012, postant une autre vidéo en ligne. Dans celle-ci, intitulée "One Lunatic One Ice Pick" comme une référence morbide à une vidéo pornographique notoire, il mutile, viole et démembre le cadavre d’un homme inconnu. Finalement, la police découvrira son identité comme étant Lin Jun, un étudiant international manipulé puis assassiné par Luka Rocco Magnotta après l’avoir rencontré sur un site de rencontres homosexuelles.

Publicité

Comme le montre le trailer, Don’t F**k With Cats : Un tueur trop viral s’intéressera en particulier aux internautes qui ont participé à sa capture. La série documentaire est une création des producteurs de The Imposter et Silk Road, qui arrivera sur Netflix dès le 18 décembre prochain.

Par Adrien Delage, publié le 06/12/2019