© Netflix

Trailer : I Am Not Okay with This, un Stranger Things alléchant à la sauce indé

Croisée dans le remake de Ça, Sophia Lillis sera un peu la nouvelle Eleven de Netflix.

Dans la catégorie série conçue grâce à un algorithme, on demande I Am Not Okay with This qui, malgré son absence supposée d’originalité, attise notre curiosité. Derrière cette nouvelle série ado estampillée Netflix, on retrouve Jonathan Entwistle, lequel a bossé sur The End of the F***ing World (notons aussi que cette nouvelle série est adaptée d’un autre roman graphique de Charles Forsman) et Shawn Levy, qui compte Stranger Things parmi ses crédits. Un fait plutôt intéressant quand on prend conscience que cette nouvelle production semble être l’alliance des deux séries.

Publicité

Révélée dans les deux volets du nouveau Ça, la prometteuse Sophia Lillis incarne ici Sydney, une ado de dix-sept piges en pleine puberté. Sauf que sa puberté est un tantinet plus spéciale que la moyenne, étant donné qu’elle commence à développer des aptitudes hors du commun. Le truc, c’est qu’entre son crush pour sa meilleure amie, le deuil de son père et ses études, Sydney n’a pas le temps de se préoccuper de ses super-pouvoirs.

Maintenant, on a deux nouvelles : la bonne, c’est que I Am Not Okay with This comblera le manque de Stranger Things dans nos vies en attendant sagement que la saison 4 pointe le bout de son nez. La mauvaise, en revanche, c’est que la première saison de la série ne comptera que sept épisodes d’une vingtaine de minutes environ : autant dire qu’on aura (trop) vite fait de la binge-watcher.

I Am Not Okay with This sera disponible en intégralité dès le 26 février prochain sur Netflix.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 18/02/2020