AccueilTrailer

Trailer : Netflix revisite les mystères du Cecil Hotel qui a inspiré American Horror Story

Publié le

par Delphine Rivet

© Netflix

Netflix vient de dévoiler le trailer de Crime Scene: The Vanishing at the Cecil Hotel, un docu-série qui s’annonce bien flippant.

Vous avez certainement entendu parler de lui, de sa légende et de son histoire glauquissime, sans forcément connaître son nom. Depuis près d’un siècle, le Cecil Hotel, à Los Angeles, terrifie autant qu’il fascine. Son histoire est étroitement liée à des morts inexpliquées et il est réputé pour avoir hébergé certains des plus grands criminels de notre époque. Un décor funeste qui a inspiré la saison 5 d’American Horror Story : Hotel.

En 2013, l’établissement a de nouveau fait parler de lui avec la disparition mystérieuse d’une jeune femme, Elisa Lam, dont les derniers signes de vie ont été capturés par les caméras de surveillance de l’ascenseur. Internet s’est immédiatement passionné pour l’affaire et la vidéo de la jeune fille, dont le comportement étrange continue encore aujourd’hui d’entretenir le mythe, a fait le tour du monde. Son corps sera retrouvé quelques jours plus tard dans la citerne située sur le toit de l’hôtel, après que des résidents se sont plaints du manque de pression et du goût désagréable de l’eau sortant des robinets.

On ignore toujours comment elle s’est retrouvée dans cette citerne, et son attitude pour le moins perturbante dans l’ascenseur reste inexpliquée. La vidéo a évidemment alimenté toutes sortes de théories, de la piste criminelle à la manifestation surnaturelle.

Le réalisateur de documentaires Joe Berlinger s’associe donc à Netflix pour retracer cette glaçante histoire dans un docu-série intitulé Crime Scene: The Vanishing at the Cecil Hotel. En quatre épisodes de 50 minutes chacun, il tentera de rassembler les morceaux de ce terrifiant puzzle. Une plongée dans le mystère le plus récent du Cecil Hotel, le 10 février sur Netflix, qui s’annonce passionnante… et à regarder avec la lumière allumée, c’est plus prudent.

À voir aussi sur biiinge :