© Apple

featuredImage

Les premières images intrigantes des séries Apple sont là

Avec du lourd au casting dont Reese Witherspoon, Aaron Paul, Jason Momoa ou encore Steven Spielberg.

© Apple

Chose promise, chose due. Au cours de sa première keynote de l’année, Apple a finalement daigné parler de sa plateforme de streaming en développement depuis plusieurs mois. "Nous aimons la télévision, c’est plus que du divertissement, c’est culturel", a lancé avec assurance Tim Cook en guise d’ouverture dans un Steve Jobs Theater bondé.

Puis, de nombreuses stars l’ont rejoint tour à tour sur scène pour faire le show, ou présenter le leur, dont Reese Witherspoon, Jennifer Aniston, Steve Carell, Jason Momoa, J.J. Abrams, Oprah Winfrey, Alfre Woodard (Mariah Dillard dans Luke Cage), l’autrice-compositrice Sara Bareilles et même Steven Spielberg, pourtant fervent opposant à Netflix et à plus ou moins toute plateforme de streaming existante.

Ce service, baptisé Apple TV+ (Canal+ et Disney+ seront ravis de l’apprendre), sera bien évidemment payant et sans publicité. En plus de proposer ses films et séries originaux, le géant américain offrira des options à la carte (à payer en sus de l’abonnement initial) qui permettront notamment de s’abonner à HBO, Showtime, Starz et une poignée d’autres chaînes et plateformes américaines plus confidentielles (CBS All Access, Epix, Hulu, Shudder…).

La petite blague de l’entreprise dirigée par Tim Cook est de ne pas avoir communiqué de prix pour l’abonnement officiel. Il faudra attendre l’automne prochain pour le découvrir par nous-mêmes lors du lancement d’Apple TV+ (uniquement sur le sol américain pour le moment). Seul lot de consolation, les premières images des séries originales de la compagnie dévoilées dans un trailer plus proche du spot TV pour iPhone que d’une bande-annonce épique.

Au programme, la comédie The Morning Show sur les animateurs qui réveillent les Américains au début de leur journée avec Reese Witherspoon, Jennifer Aniston et Steve Carell dans les rôles principaux. Mais aussi See, un drame post-apocalyptique écrit par le créateur de Peaky Blinders et porté par Jason Momoa, Dickinson, un roman d’apprentissage saupoudré de thriller sur la célèbre poétesse américaine (incarnée par Hailee Steinfeld, vue dans True Grit et Bumblebee) ou encore For All Mankind, un drame spatial uchronique supervisé par Ronald D. Moore (Battlestar Galactica), où la conquête spatiale prend une ampleur démesurée au cours de la guerre froide.

Pour plus de détails, vous trouverez le résumé de toutes les séries originales d’Apple en développement ci-dessous. Sachez enfin que le géant américain s’alignera sur le créneau de Disney+, à savoir le fameux "family friendly". Autrement dit, et contrairement à Netflix et Amazon, Apple évitera soigneusement les contenus trop violents, sexuels et qui font référence à la drogue. Parce que l’ultracapitalisme vit dans un monde de Bisounours, assurément.

  • Undercover: Coming of Age in the CIA : l’adaptation des mémoires d’Amaryllis Fox, ancienne agente de la CIA, avec Brie "Captain Marvel" Larson dans le rôle-titre.
  • My Glory Was I Had Such Friends : deuxième adaptation, cette fois des mémoires d’Amy Silverstein, sur la puissance de la sororité et de l’empowerment. Le projet marque le retour du tandem J.J. Abrams et Jennifer Garner, douze ans après la fin d’Alias.
  • The Morning Show : série librement inspirée de l’autobiographie du journaliste américain Brian Stelter, qui porte sur l’état du paysage médiatique contemporain. Avec Reese Witherspoon, Jennifer Aniston et Steve Carell dans les rôles principaux. Avec deux saisons de dix épisodes déjà commandées par Apple, c’est l’un des projets les plus prometteurs de la compagnie.
  • Defending Jacob : Chris Evans, aka Captain America, campera le père de Ben Rifkin, un adolescent de 14 ans soupçonné d’avoir assassiné un camarade de classe, dans ce thriller judiciaire de huit épisodes. Avec Morten Tyldum (Imitation Game, Jack Ryan) à la réalisation.
  • For All Mankind : grosse attente pour ce drame spatial uchronique écrit par Ronald D. Moore, le créateur de Battlestar Galactica. Il tentera de répondre à une question glaçante : comment se serait conclue la course à l’espace, commencée dans les années 1960-1970, si la guerre froide n’avait jamais pris fin ? Avec Joel Kinnaman (Altered Carbon), Sarah Jones (Sons of Anarchy) et Michael Dorman (Patriots).
  • See : Jason Momoa incarnera un guerrier du futur sans pitié dans cette série de science-fiction très mystérieuse, écrite par Steven Knight (Peaky Blinders, Taboo) et réalisée par Francis Lawrence (Red Sparrow).
  • Are You Sleeping : Octavia Spencer (Les Figures de l’ombre) et Aaron Paul (Breaking Bad) se donneront la réplique dans cette adaptation d’un podcast porté sur le true crime façon The Jinx et Making a Murderer. Produite par Reese Witherspoon.
  • Fondation : réputée inadaptable, la trilogie d’Isaac Asimov va finalement être transposée sur le petit écran pour Apple. David S. Goyer (Krypton, Batman Begins) et Josh Friedman (La Guerre des mondes, Avatar 2) s’attelleront à la tâche herculéenne, qui fait déjà trembler les fans du chef-d’œuvre d’anticipation.
  • Swagger : un biopic en série sur la vie du basketteur Kevin Durant, qui évolue actuellement chez les Warriors de Golden State. Le show reviendra sur ses années au lycée et les enjeux liés à l’Amateur Athletic Union (AAU).
  • Projet sans titre de M. Night Shyamalan : trois ans après l’échec Wayward Pines, le réalisateur de la trilogie Incassable retente sa chance sur le petit écran avec un thriller psychologique encore très secret. Rupert Grint (Ron Weasley dans la saga Harry Potter) tiendra l’un des rôles principaux.
  • Projet sans titre de Damien Chazelle : Apple a également réussi à s’offrir les services du réalisateur de La La Land et First Man, en état de grâce à Hollywood. On ne sait encore rien de sa série, mais Damien Chazelle devrait s’éloigner du genre de la comédie musicale, ayant déjà proposé The Eddy à Netflix.
  • Amazing Stories : une suite de l’anthologie fantastique culte de Steven Spielberg, diffusée entre 1985 et 1987 sur NBC. Edward Burns (Entourage), Austin Stowell (Whiplash) et Kerry Bishé (Narcos) sont les premiers noms annoncés au casting.

Par Adrien Delage, publié le 26/03/2019