© The CW

La saison 6 de The 100 se dévoile dans un trailer aussi coloré qu’inquiétant

Après une longue sieste cryogénique, nos survivant·e·s vont fouler du pied leur nouvel éden.

Avec sa saison 6, The 100 fait de nouveau table rase, en changeant carrément de planète (mais rassurez-vous, les décors naturels sont toujours tournés dans les environs de Vancouver au Canada). Après une centaine d’années à errer dans l’espace, et grâce à la persistance de leurs ami·e·s Monty et Harper, qui se sont sacrifié·e·s pour les amener à bon port, les réfugié·e·s de The 100 sont sur le point de découvrir leur nouvelle planète.

Publicité

Dans ce long trailer de la saison 6, le choc est d’abord visuel. On est frappé par le changement de colorimétrie de la série qui nous avait plutôt habitué·e·s à des tons verts, gris et froid jusque-là. Rose fuchsia, orange, rouge, c’est une tout autre ambiance que nous promettent ces nouveaux épisodes.

Mais évidemment, partout où passent Clarke et ses petits camarades, le danger n’est jamais loin. Et cet éden, nommé Sanctum, va leur réserver bien des surprises. Entre autres joyeusetés, il semble que les éclipses, sur cette planète, aient un effet dévastateur sur la population. Psychoses, crises de rage et accès de violence… un bien beau programme !

Pour couronner le tout, et ajouter à la dangerosité du comité d’accueil, le leader de la communauté locale, un certain Russell, joué par J. R. Bourne (qu’on a pu voir dans Teen Wolf), d’abord accueillant, semble rapidement se méfier de ces nouveaux arrivants.

Publicité

On le comprend, ces intrus ont tout de même détruit la planète sur laquelle ils vivaient jusqu’à présent. Et si The 100 nous a bien appris un truc en cinq ans d’existence, c’est que la nature a beau être hostile, ce sont surtout des humains qu’il faut se méfier. Vivement le 30 avril (sur The CW) pour explorer cette sixième saison de The 100.

Par Delphine Rivet, publié le 29/03/2019

Copié

Pour vous :