Les sirènes prennent d’assaut Netflix avec le trailer de Tidelands

Après les vampires et les sorcières, c’est maintenant aux femmes-poissons de réclamer leur moment de gloire.

Chaque année, des tendances émergent dans le monde des séries. Et si 2018 a été marquée par l’avènement des sorcières aussi bien sur le petit écran que sur les plateformes de streaming (Sabrina et le reboot de Charmed en tête de liste), les sirènes sont là pour réclamer leur dû. En témoigne Tidelands, prochaine série australienne made in Netflix à découvrir dès le 14 décembre.

Publicité

Se déroulant dans la ville portuaire fictive d’Orphelin Bay – oui, on repassera pour le nom –, Tidelands braquera sa caméra sur Cal McTeer (Charlotte Best, Puberty Blues), une ancienne criminelle qui rentre au bercail après plusieurs années. Son retour se complique lorsque le cadavre d’un pêcheur du coin est retrouvé près du rivage. Cal est décidée à élucider cet étrange meurtre et ses soupçons se portent d’emblée sur les "Tidelanders", un groupe d’individus mi-humains mi-sirènes.

Si les vampires, loups-garous et autres sorcières ont eu droit à leur moment de gloire durant ces dernières années, aussi bien au ciné qu’en série, les sirènes ont souvent été laissées pour compte ou ont hérité de fictions trop édulcorées à la H2O. La revanche est enfin là ! Au-delà de Tidelands, la chaîne américaine Freeform a trouvé le succès avec Siren, déjà renouvelée pour une saison 2, alors qu’Arte est actuellement en train de produire Une île (le titre est a priori encore provisoire), un drame sur une mystérieuse femme-poisson avec la Corse en toile de fond.

Par Florian Ques, publié le 23/11/2018

Pour vous :