Trailer : le docusérie The Devil Next Door remonte la trace d'un criminel de guerre nazi

Dans la lignée de Making a Murderer.

Suite au succès de ses séries documentaires telles que Making a Murderer, la championne du genre, The Confession Tapes, Conversations with a killer ou encore Wild Wild Country, Netflix continue d'étancher notre soif de true-crime avec The Devil Next Door. En cinq épisodes, réalisés et produits par Daniel Sivan et Yossi Bloch, on suit l'histoire incroyable mais véridique de John Demjanjuk, soupçonné d'être un criminel de guerre nazi.

Au cœur des années 1980, ce mécanicien auto d'origine ukrainienne vivait des jours paisibles avec sa famille à Cleveland, dans l'Ohio, jusqu'au jour où un groupe de survivants de l'Holocauste le reconnaît formellement. Selon eux, il s'agirait de l'un de leurs anciens geôliers, surnommé Ivan le Terrible, un garde des camps de la mort qui les aurait torturés et serait complice de l'extermination d'un million de Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Publicité

L'enquête de The Devil Next Door nous emmènera à Jérusalem, en Israël, où a eu lieu ce qui fut appelé par les médias de l'époque "le procès du siècle". À la barre, John Demjanjuk ne cesse de clamer son innocence, et les témoins se succèdent pour décrire, avec force détails, les horreurs qu'il leur aurait fait subir. Comme d'autres nazis ayant fui le châtiment qui les attendait après la guerre, l'homme aurait changé d'identité pour refaire sa vie en Amérique. Pourtant, ses proches l'assurent, John Demjanjuk n'est qu'un mécanicien aimable et sans histoire. Mais l'enquête va révéler les secrets qu'il croyait enfouis depuis des décennies.

La série documentaire The Devil Next Door sera disponible dès le 4 novembre sur Netflix.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 24/10/2019

Copié

Pour vous :