The Haunting of Hill House est adoubée par le maître de l’horreur, Stephen King

Le goal ultime de tout faiseur d’horreur : être validé par le maître incontesté du genre.

© Netflix

Ça, c’est fait. Mike Flanagan peut mourir en paix. Stephen King himself a fait l’éloge de sa série, qu’il a showrunnée et réalisée. The Haunting of Hill House, drame horrifique lancé ce 12 octobre dernier sur Netflix, pouvait déjà se targuer d’un score de 90 % de critiques positives sur le site Rotten Tomatoes. L’adaptation du roman éponyme de Shirley Jackson, publié en 1959, passe désormais à la postérité avec ce tweet du maître de l’horreur :

"The Haunting of Hill House, revue et remodelée par Mike Flanagan. Habituellement, je me désintéresse de ce genre de révisionnisme, mais c’est génial. Proche de l’œuvre de génie, vraiment. Je pense que Shirley Jackson approuverait, mais qui peut véritablement le savoir."

L’autrice est en effet décédée en 1965, soit six ans après la sortie de son roman, et ne pourra donc jamais être témoin de l’interprétation en série de son œuvre. Le livre a tout de même connu deux adaptations ciné avant celle-ci. L’une, de son vivant, en 1963, et l’autre en 1999, toutes deux sous le nom The Haunting.

Quant à Mike Flanagan, il semble que le tweet de Stephen King lui soit allé droit au cœur. Le réalisateur d’Oculus et Ouija a retweeté le maître de l’horreur, en ajoutant en commentaire :

"Un jour je saurai comment réagir à ce genre de choses sans couiner comme un gosse… mais pas aujourd’hui."

Vous pouvez vous jeter sur les dix épisodes de The Haunting of Hill House sur Netflix, à vos risques et périls.