©ABC

Le reboot de Lost est dans un coin de la tête de ABC

Le moment du reboot de Lost se rapproche inexorablement…

© ABC

Quand le·la boss d’une chaîne commence à évoquer des reboots de séries cultes lors de grands raouts de la profession, c’est généralement pour sonder l’opinion et observer les réactions du public. C’est à ce petit jeu que s’est prêtée Karey Burke, la nouvelle présidente de ABC Entertainment, lors de l’événement d’hiver de la Television Critics Association, où les diffuseurs accordent des interviews aux journalistes américains.

Publicité

Après avoir diffusé un clip sur les hits de la maison, qui débutait avec la scène mythique de la saison 3 entre Jack et Kate où il lui dit "We have to go back", Karey Burke a évidemment fait face à la question fatidique de la possible envie de reboot de la chaîne. Clairement, ce choix n’était pas anodin : ABC a tendu une énorme perche aux journalistes présents. Sa réponse a été à la fois prudente et encourageante : "J’aimerais beaucoup ça. C’est un reboot qui m’intéresserait vraiment en tant que spectatrice."

Pour le moment, on en est aux prémices d’un tel projet, la big boss ayant ensuite expliqué ne pas avoir entamé une vraie discussion sur le sujet avec les créateurs de Lost, J.J. Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber. Mais tout est possible tant que c’est fait avec intelligence. L’année dernière, Carlton Cuse expliquait dans les médias qu’il n’était pas contre un reboot tant qu’on ne reprenait pas les mêmes personnages que dans sa série. Sur cet exercice particulier, des séries comme Roswell: New Mexico ou le nouveau Charmed ont démontré qu’il était possible de revisiter de façon fun et engagée une mythologie établie, à l’aune de la société de 2019.

De Flashforward à la récente The Passage, on peut compter une bonne dizaine de séries high concept qui ont tenté, sans succès, de se placer en héritière de Lost et de reproduire le hit miracle. Mais la mythologie de cette série est unique. Peut-être faut-il finalement écouter les paroles de Kate et Jack, y retourner et l’explorer d’une façon différente, plutôt que de tenter d’en faire de pâles copies qui rejoignent immanquablement le cimetière des séries anecdotiques.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 06/02/2019

Copié

Pour vous :