©FranceTélévisions

featuredImage

Skam France aura droit à une saison 5

France.tv Slash vient de confirmer que les aventures d'Arthur, Imane, Emma et compagnie allaient se poursuivre !

Excellente nouvelle pour les fans de Skam France : la série adaptée du Skam norvégien va prendre son envol en se poursuivant avec une saison 5, alors que l’originale avait pris fin après sa saison 4. Cette nouvelle livraison de dix épisodes sera centrée sur le personnage d’Arthur, incarné par Robin Migné, qui embrassait Alexia dans le dernier épisode diffusé sur France.tv Slash, la plateforme de streaming de France Télévisions.

À l’image de nombreuses adaptations internationales, ce Skam hexagonal a connu un succès inattendu, dont se félicite le groupe France TV, qui a pour but de toucher un public jeune avec sa plateforme. Sened Dhab, le directeur de la fiction numérique à France Télévisions, explique ainsi dans un communiqué :

"Skam France et France Télévisions bien au-delà d’un remarquable succès, c’est aussi une rencontre déterminante. Un immense succès d’audience, avec près de 70 millions de vidéos vues cumulées sur les 4 saisons. Une rencontre déterminante avec la société de production Gétévé, filiale du groupe Banijay, qui a si bien adapté la série aux codes de la jeune génération et qui a répondu pleinement à notre stratégie pour reconquérir le jeune public.

Par milliers, des messages nous ont été adressés. Des témoignages de jeunes de 16 à 24 ans portants sur les valeurs essentielles de lutte contre le harcèlement, l’homophobie, le racisme, et les discriminations, et qui résonnent avec nos missions de service public."

Skam France fait figure d’exception en termes de remake français à succès d’une série étrangère centrée sur l’adolescence. Le show norvégien qui aborde des thématiques universelles liées à cet âge de tous les possibles et de toutes les découvertes a réussi l’exploit de muter en une franchise internationale que chaque pays a pu s’approprier. Résultat : chaque Skam italien, allemand, américain… est à la fois un peu différent car adapté à la culture locale, tout en gardant une essence propre à la série originale de Julie Andem, progressiste et bienveillante envers ses personnages.

Longue vie à Skam et à ses ados en quête d’eux-mêmes.

Par Marion Olité, publié le 13/06/2019