© Netflix

Snap de fin pour The Punisher et Jessica Jones, annulées par Netflix

L'univers Marvel de Netflix se terminera donc sur la saison 3 de Jessica Jones.

© Netflix

L’heure du glas a finalement sonné pour les justiciers Marvel de Netflix. Sans véritable surprise, Deadline confirme que la plateforme de streaming a décidé d’envoyer à la retraite ses derniers super-héros encore debout, à savoir Frank Castle et Jessica Jones. Cette nouvelle annulation intervient peu de temps après la mise en ligne de la saison 2 de The Punisher, le 18 janvier dernier, tandis que la saison 3 de la détective privée sera bien diffusée plus tard dans l’année. Si Krysten Ritter est pour le moment restée silencieuse sur les réseaux sociaux, Jon Bernthal a fait ses adieux à ce personnage qu’il incarnait comme personne sur Instagram.

Publicité

Les super-héros Marvel de Netflix n’ont pas eu besoin d’un claquement de doigts de Thanos pour disparaître de la surface de la plateforme. Si l’on en croit Jeph Loeb et les grands pontes de Marvel Television, ces annulations successives sont une décision de Netflix, même si aucun exécutant des deux entités ne souhaite vendre la mèche sur les véritables raisons de cette hécatombe. On pense évidemment au service de streaming de Disney qui sera lancé fin 2019, même si les séries Netflix de la Maison des Idées, trop violentes et matures pour une plateforme qui se veut family friendly, n’intéressent pas la firme de Mickey.

"À tous ceux qui ont servi. Tous ceux qui ont connu la défaite. Tous ceux qui aiment et comprennent Frank et sa douleur. Ce fut un honneur d’enfiler ses boots. Je tiens à remercier profondément les fans de comics, les hommes et les femmes de l’armée et des services de l’ordre pour qui Frank comptait tant. Merci aux Marines et aux soldats exceptionnels qui m’ont entraîné. Donnez-vous à fond et portez-vous bien."

Publicité

Daredevil, Luke Cage, Iron Fist, Jessica Jones et le Punisher sont-ils condamnés à disparaître de nos écrans ? Oui et non. Le contrat entre Netflix et Marvel signé au début des années 2010 stipule que la Maison des Idées a interdiction formelle d’utiliser ces personnages dans un film ou une série pendant deux ans après date de leur annulation. Passés ce laps de temps (2020 voire 2021 pour les deux derniers), les Defenders auront la possibilité de revenir dans une nouvelle forme et surtout chez un nouveau diffuseur.

L’opportunité la plus plausible se situe chez Hulu, dont Disney est devenu l’actionnaire majoritaire après le rachat de la 20th Century Fox. Selon plusieurs rumeurs, l’entreprise aux grandes oreilles utiliserait Hulu pour diffuser les œuvres plus matures (The Handmaid’s Tale, Castle Rock ou encore Future Man font notamment partie de son catalogue adulte), soit le cadre rêvé pour nos justiciers new-yorkais. Évitons de nous emballer trop vite et pensons déjà à panser nos plaies suite à ces multiples annulations de séries, qu’il est toujours possible de binge-watcher en boucle sur Netflix.

Toutes les séries Marvel de Netflix sont disponibles en intégralité sur la plateforme de streaming.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 18/02/2019

Copié

Pour vous :