AccueilAnalyse

Les 7 meilleures séries adaptées de films

Publié le

par Nathanaël Bentura

© HBO/A&E/CBS

Vous avez aimé le film ? Découvrez la série !

Le passage du petit au grand écran est assez fréquent dans l’industrie cinématographique (Downtown Abbey, Mission impossible, Star Trek, etc.) mais l’inverse est plus rare, et surtout plus intrigant. C’est pourquoi on vous propose de découvrir sept séries adaptées de films plus ou moins connus.

#1. Bates Motel

Un chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock (Psychose), une saga avec ses hauts mais surtout ses bas (trois suites et un remake), deux films sur le film (The Psycho Legacy et Hitchcock), et un personnage aussi effrayant que mystérieux (Norman Bates, interprété par Anthony Perkins). Il ne manquait qu’une série pour mettre la cerise sur le gâteau de ce triomphe transgénérationnel. En cinq saisons, Bates Motel raconte la jeunesse du psychopathe Norman Bates et la relation troublante qu’il entretient avec sa mère, Norma. Pour les fans, une seule question compte : comment Norman devient le monstre que l’on connaît dans Psychose ? Le duo est fascinant à suivre et brillamment interprété par Freddie Highmore et Vera Farmiga.

Disponible sur Prime Video.

#2. Westworld

À l’inverse, Westworld est une série en passe de devenir culte pour la génération actuelle, alors que le film qu’elle adapte est tombé dans l’oubli. Réalisé en 1973 par Michael Crichton, Mondwest racontait déjà ce parc d’attractions peuplé d’androïdes grimés en cow-boys, et le cauchemar vécu par ses visiteurs lorsque les robots se mettent à dysfonctionner. L’œuvre de Crichton (qui, décidément, est la personne à contacter pour trouver de bonnes idées de parcs d’attractions puisqu’il écrira le roman Jurassic Park en 1990) a connu plusieurs projets de suites et remakes, sans connaître le succès. C’est finalement la série de Lisa Joy et Jonathan Nolan qui redonnera ses lettres de noblesse à ce scénario.

Disponible sur OCS.

#3. Hannibal

Autre psychopathe de légende, Hannibal Lecter : quatre films à son actif et cette série de Thomas Harris et Bryan Fuller. Le cannibale le plus malin de Hollywood prend cette fois les traits du Danois Mads Mikkelsen. Ce rôle, salué par l’ensemble de la critique, renforce la position de l’acteur, déjà révélé aux États-Unis par son rôle dans Casino Royale (2006). Pendant trois saisons, le monstrueux esprit du psychiatre est exploré, pour le plus grand plaisir des admirateurs du Silence des agneaux (1991). Et pour ceux qui préféraient la partenaire de Lecter à l’écran, Clarice Starling (interprétée à l’époque par Jodie Foster), une série, Clarice, lui est désormais consacrée (mais sans Hannibal) et sera bientôt diffusée sur TF1.

Disponible sur Canal+.

#4. Fargo

Le projet était casse-gueule : faire non pas une suite ou un spin-off, mais bien une adaptation pure et dure de l’un des chefs-d’œuvre des frères Coen, tout en conservant leur esprit décalé, sombre et dérangeant. Pari néanmoins réussi avec cette anthologie qui s’éloigne du film originel dès la saison 2. Noah Hawley a parfaitement saisi les subtilités du style des frères Coen et les pousse à leur paroxysme. Souvent préférée au film, la série anthologique Fargo présente dans chacune de ses saisons une galerie de personnages plus loufoques les uns que les autres. On sent que les frères Coen, producteurs exécutifs de la série, prennent leur pied à étendre leur univers.

Disponible sur Netflix.

#5. Stargate SG-1

En parlant d’univers, en voilà un qui n’a cessé de croître depuis la sortie du film de Roland Emmerich en 1994. À l’image de la franchise Star Trek, dont la formule a été déclinée sur tous les supports, les voyages interplanétaires de Stargate existent en romans, bandes dessinées, jeux vidéo et, bien sûr, série télé. Tout au long de ses dix saisons et plus de 200 épisodes, Stargate SG-1 se révèle être un pilier du space opera à la télévision, au point de faire complètement oublier le film d’Emmerich.

Disponible en DVD et Blu-ray.

#6. Ash vs Evil Dead

Créée par Sam Raimi, l’auteur de la trilogie Evil Dead, cette série est la suite des aventures de Ash Williams, ancien tueur de démons forcé de reprendre du service. Si le premier film était une histoire d’horreur pure, ses suites, ainsi que Ash vs Evil Dead, lorgnent plutôt du côté de la comédie délirante. Violence, vulgarité et trash, Sam Raimi revient à ses premières amours et se fiche de choquer, il préfère l’absurdité jubilatoire de son personnage fétiche, Ash (Bruce Campbell), et la tronçonneuse qui lui sert de bras. Celui avec qui Raimi a commencé sa carrière et avec qui il s’est largement fait connaître.

Disponible sur Netflix.

#7. Limitless

Dans le film du même nom, Eddie Morra (Bradley Cooper) mettait la main sur une drogue, le NZT, permettant de décupler ses facultés mentales. Au cours du premier épisode de la série, sortie quatre ans après le film, Eddie Morra, devenu sénateur grâce au NZT, fait une apparition, comme pour passer le flambeau au nouveau personnage interprété par Jake McDorman. Ce dernier fera équipe avec une agente du FBI pour résoudre des enquêtes criminelles. Si le genre policier sied moins à l’univers que le thriller politique du film, les différentes intrigues se suivent tout de même avec grand plaisir.

Disponible en DVD et Blu-ray.

À voir aussi sur biiinge :