AccueilAnalyse

De Validé à Atlanta, les 5 meilleures séries sur le rap

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Canal+

Ces dernières années, les scénaristes du petit écran ont redonné au rap ses lettres de noblesse après l'avoir carrément ignoré.

#1. Atlanta

Ⓒ FX

Entre deux albums, Donald Glover fait (littéralement) son show avec Atlanta, une dramédie sous forme d’ode à sa ville d’enfance. Il y incarne Earn, un jeune homme paumé et fauché qui vient d’abandonner la fac. Pour subvenir à ses besoins et ceux de sa petite amie Vanessa, Earn décide de devenir le manager de son cousin Paper Boi, un rappeur montant d’Atlanta. Accompagné de son ami lunaire Darius, le duo va tenter de percer dans une scène hip-hop impitoyable, voire quasi inaccessible.

Atlanta est une chronique sociale très proche de la réalité. Plus que de s’intéresser au rap de Géorgie, elle englobe tout un pan de la société américaine et glace le sang par son écriture frontale sur le racisme. À la fois drôle et émouvante, onirique et brutale, la série de Donald Glover est à l’image de sa musique : sincère, engagée, bouleversante. Atlanta vaut aussi le coup d’œil pour ses moments musicaux, dont l’inoubliable "Paper Boi", un hit made by Childish Gambino.

Taux de punchlines : 🔥🔥🔥🔥🔥

Disponible en intégralité sur MyCanal et Fox Play.

#2. The Get Down

Ⓒ Netflix

Le pari fou de Baz Luhrmann a fait des étincelles avec The Get Down : revisiter l’époque où la culture hip-hop est née, à savoir dans le New York effervescent des années 1970. Alors que la musique disco squatte les charts et les jukebox des boîtes de nuit, cinq jeunes garçons se réunissent pour former un groupe et faire bouger les lignes. Sous l’influence de Grandmaster Flash, DJ visionnaire, Ezekiel, Shaolin, Ra-Ra, Boo-Boo et Dizzy vont bouleverser le monde de l’underground avec leur flow et leurs moves de breakdance.

Aujourd’hui encore, The Get Down reste l’une des séries les plus chères de l’histoire de Netflix : 120 millions de dollars par saison. La reconstitution des seventies est tout bonnement bluffante, tout comme la puissance esthétique des nombreuses scènes de concerts qui jalonnent le show. Œuvre virevoltante, poétique et touchante, The Get Down est emmenée par de jeunes comédiens excellents et des voix qui embaument le cœur. Une très grande série musicale et historique, malheureusement consumée par ses propres ambitions démesurées.

Taux de punchlines : 🔥🔥🔥🔥🔥

Disponible en intégralité sur Netflix.

#3. Validé

Ⓒ Canal+

La série de Franck Gastambide raconte l’éclosion d’un jeune rappeur du jour au lendemain. Clément, dealer la nuit, punchliner le jour, fait un tabac lors d’un freestyle sur Skyrock. Il devient alors le protégé de Mastar, un emcee vétéran et de son producteur, DJ Sno. En réalité, Mastar considère Clément comme un faire-valoir censé booster ses ventes. Avec l’aide de ses amis William et Brahim, notre jeune rappeur va creuser son trou dans le milieu du rap, quitte à faire de la concurrence à son idole ou même défier son label pour empocher le pactole et produire son propre album.

Validé est une série qui tient toutes ses promesses en nous faisant vivre l’ascension fulgurante d’un inconnu. Critique envers le star-system et les réseaux sociaux, la série de Franck Gastambide nous tient en haleine pendant dix épisodes. Avec son rythme intense et ses cliffhangers addictifs, Validé s’efforce de décrire le milieu du rap avec authenticité. Elle peut compter sur une solide interprétation portée par Hatik, qui propose des scènes de freestyle d’anthologie et assure côté émotions. Sans conteste la meilleure (la seule, d’ailleurs) série sur le rap français.

Taux de punchlines : 🔥🔥🔥🔥

Disponible en intégralité sur MyCanal.

#4. Wu-Tang: An American Saga

Ⓒ Hulu

Qui n’a jamais rêvé de revivre l’histoire galvanisante du Wu-Tang Clan, l’un des plus célèbres et influents groupes de rap de l’histoire ? C’est désormais chose possible avec Wu-Tang: An American Saga, une série biopic qui retrace le destin de RZA et ses compagnons. Dans une époque où l’animosité entre West Coast et East Coast est à son paroxysme, où même les futurs membres du Wu-Tang se vouent une rivalité quotidienne pour le territoire, Robert Fitzgerald Diggs va tirer son épingle du jeu en parvenant à les réunir et former un groupe de hip-hop majeur des années 1990.

Avec son casting excellent (notons la participation de Joey Bada$$) et la présence de RZA sur la série, Wu-Tang: An American Saga dresse un portrait sincère et explosif des neuf membres du groupe. En croisant le genre mafieux avec celui de la musique, le show explore des thématiques majeures de l’époque : le trafic de drogues, l’épidémie de crack des nineties, la violence des rivalités à Staten Island… Le tout emballé dans une BO aux petits oignons, qui a convaincu Hulu de produire une saison supplémentaire.

Taux de punchlines : 🔥🔥🔥

Inédite en France.

#5. Empire

Ⓒ Fox

La dynastie des Lyon s’est lancée avec le label de musique de Lucious : Empire Entertainment. Désormais devenu une légende du hip-hop, le producteur devra toutefois revoir ses priorités quand il est diagnostiqué positif à la maladie de Charcot. Une nouvelle responsabilité lui incombe alors, celle de devoir choisir un héritier parmi ses trois fils. Dans le même temps, son ex-femme Cookie sort de prison, après y avoir passé une vingtaine d’années et compte bien profiter de la situation pour faire valoir ses droits.

Si Empire a connu des hauts et des bas, notamment sur ces dernières saisons avec des baisses d’audience conséquentes et l’affaire Jussie Smollett, elle n’en reste pas moins une œuvre sur le rap majeure des networks américains. Le soap propose une version moderne du Roi Lear de Shakespeare, avec la tragédie familiale au cœur de son récit. Elle peut aussi compter sur la partition impeccable de Taraji P. Henson, intraitable et cruellement géniale dans le rôle de Cookie.

Taux de punchlines : 🔥🔥

Disponible en intégralité sur Fox Play.

À voir aussi sur biiinge :