AccueilNews

Le Jeu de la dame : Anya Taylor-Joy dirait oui à une saison 2

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

Auréolée d’un Golden Globe pour sa performance, l’actrice a répondu à l’inévitable question concernant une suite au hit sériel.

C’était la série phénomène de l’année 2020, par ailleurs plutôt morose, la faute à une certaine pandémie mondiale… Lancée le 23 octobre dernier sur Netflix, la mini-série Le Jeu de la dame a conquis la planète entière et a fait exploser la carrière de son actrice Anya Taylor-Joy, inoubliable Beth Harmon, la championne d’échecs fictive qui combat ses démons intérieurs avant de triompher et de devenir maître international au milieu des années 1960.

Ultime sacre pour la star : la 78e cérémonie des Golden Globes l’a consacrée Meilleure actrice dans une mini-série, dans la nuit du dimanche 28 février. Les journalistes n’ont pas manqué de lui poser la fatidique question concernant une très hypothétique saison 2 du Jeu de la dame, fiction en 7 épisodes, signée Scott Frank et Allan Scott. Et voici sa réponse au micro de ETOnline :

"Peut-être. Pour ne décevoir personne, mais nous n’y avons pas du tout pensé. La série a toujours été construite comme un passage du jeune arbre à l’arbre adulte. On la voit grandir et on la quitte sereine. Donc on a vraiment été sincèrement surpris quand les gens sont venus demander s’il y aurait une saison 2. […] Cela étant dit, j’adore absolument toute l’équipe qui a bossé sur ce projet, et je sauterais sur l’occasion de retravailler avec eux", conclut-elle.

Le triomphe du Jeu de la dame a été complet aux Golden Globes, qui a également raflé le prix très prestigieux de la Meilleure mini-série. Si certaines séries limitées, également adaptées de romans (The Queen’s Gambit est initialement un roman de Walter Tevis publié en 1983) – comme Big Little Lies ou 13 Reasons Why – ont connu des suites commandées après le succès initial, Le Jeu de la dame ne devrait donc pas emprunter le même chemin.

Et c’est sans doute pour le mieux, car les projets bouclés sont l’équivalent des suites de films à succès : très souvent inutiles et produits uniquement sous la pression des diffuseurs qui cherchent à tout prix à réitérer l’exploit initial. Laissons donc Beth Harmon sur son échec et mat et suivons de près la suite de la carrière de sa fantastique actrice, Anya Taylor-Joy.

À voir aussi sur biiinge :