AccueilNews

Central Park et Big Mouth recastent leurs personnages métis, doublés par des Blanches

Publié le

par Marion Olité

©Netflix/AppleTV+

Les deux personnages en question, Missy et Molly, étaient doublés par Jenny Slate et Kristen Bell.

Aux États-Unis, la résurgence du mouvement Black Lives Matter après le meurtre de George Floyd fait s’interroger toute la société sur le racisme systémique à l’œuvre partout, notamment à Hollywood et son usine à rêves. Le monde des séries ne fait pas exception. Alors que Vanessa Morgan s’insurgeait du peu de place accordé aux personnages noirs dans Riverdale (notamment au sien, Toni Topaz), deux productions de séries animées ont pris la décision de chercher de nouvelles voix pour doubler leurs personnages féminins métis, sur l’impulsion des actrices blanches qui les doublaient jusqu’à présent.

Dans le premier cas, il s’agit de la très woke Big Mouth, diffusée sur Netflix, qui revisite la préadolescence et toute cette belle période de l’âge ingrat où les hormones ne nous lâchent pas. Pour illustrer cette période aussi instructive que gênante, la comédie imagine que chaque enfant est chapeauté par un "monstre hormonal". Parmi les personnages, il y a Missy, une jeune fille métisse, doublée par l’actrice blanche Jenny Slate. C’est cette dernière qui a pris la décision de ne plus l’incarner, comme elle l’explique dans un communiqué publié sur Instagram, qui dit en substance :

"Au début de la série, j’ai pensé que j’étais autorisée à jouer Missy, parce que sa maman est juive et blanche, comme moi, mais Missy est aussi noire et les personnages noirs dans les séries animées devraient être joués par des acteur·rice·s noir·e·s. J’ai compris en quoi mon raisonnement était défectueux et que c’était un exemple du privilège blanc et une permission injuste faite au sein d’un système social de suprématie blanche et qu’en jouant Missy, je me suis engagée dans un acte d’effacement des Noirs."

Sur Twitter, le cocréateur du show, Nick Kroll, a abondé dans le même sens, s’excusant pour ce choix initial et ajoutant :

"Nous avons fait une erreur, nous avons pris notre privilège pour acquis et nous travaillons dur pour faire mieux. Nous sommes fiers de la représentation que Missy a offerte aux femmes de couleur, cérébrales et sensibles et nous avons l’intention de poursuivre cette représentation et de développer davantage ce personnage, en remaniant le rôle pour une actrice noire."

Peu après cette décision, un autre dessin animé, qui vient d’être lancé cette année sur Apple TV+, a pris un chemin similaire. Il s’agit de Central Park, dont on vous parlait récemment. Dans cette comédie musicale et familiale, Kristen Bell y incarnait un personnage métis, celui de la jeune Molly. En accord avec l’équipe de la série, elle aussi laisse ce rôle à une doubleuse noire ou métisse. Le communiqué précise toutefois que l’actrice se verra attribuer un nouveau rôle à l’avenir dans la série. De son côté, Bell a publié un communiqué officiel, assorti de tweets où elle formule sa pensée.

"C’est le moment de reconnaître nos actes de complicité. Voici le premier de mes actes. Jouer Molly dans 'Central Park' démontre un manque de conscience de mon privilège omniprésent. Le fait de doubler un personnage métis par une actrice blanche sape la spécificité de l’expérience métisse et noire américaine.

C’était une erreur et nous, dans l’équipe de 'Central Park', nous engageons à la corriger. Je suis heureuse de céder ce rôle à quelqu’un qui pourra donner une interprétation beaucoup plus juste et je m’engage à apprendre, à grandir et à m’impliquer pour l’égalité et l’inclusion."

Dans son communiqué, l’équipe de la série créée par Josh Gad, Loren Bouchard et Nora Smith, s’excuse d’avoir participé à un sentiment d’exclusion et d’effacement des Noirs. Elle ajoute notamment : "L’animation sera plus forte si nous laissons s’exprimer le plus grand nombre de voix, d’expériences et de perspectives que nous pouvons apporter à l’industrie."

À voir aussi sur biiinge :