AccueilNews

Sur chess.com, on peut jouer aux échecs contre Beth Harmon

Publié le

par Marion Olité

©chess.com

Quelle meilleure prof que l'héroïne du Jeu de la dame pour apprendre à jouer aux échecs ?

Dans le sillage du succès planétaire de la mini-série Le Jeu de la dame, nombre de fans se sont découvert une passion naissante pour les échecs, sans compter celle des amateur·ice·s et champion·ne·s, ravivée par cet intérêt soudain pour un jeu habituellement sous-médiatisé.

Il faut dire qu’en plus de nous faire remuer les méninges, les échecs sont une très bonne façon de ne pas voir passer le confinement ! L’intérêt pour ce jeu stratégique, qui devient carrément un sport quand il est pratiqué au niveau de Beth Harmon dans la série de Scott Frank et Allan Scott, ne cesse donc de s’amplifier.

Cela profite autant aux fabricants de jeu d’échecs, qui ont vu leurs ventes grimper en flèche ces dernières semaines, qu’aux sites en ligne qui permettent aux joueurs et joueuses de se mesurer à des profils d’ordinateur, ou à d’autres personnes anonymes en ligne, et même à… Beth Harmon elle-même !

Le site chess.com a en effet eu l’astucieuse idée de créer plusieurs bots personnalisés de la joueuse, à différents moments de sa vie. On peut donc jouer gratuitement face à une Beth âgée de 8 ans, 9 ans, 10 ans, 15 ans, 17 ans, 20 ans et 22 ans. Vous l’aurez deviné : plus vous jouez contre une Beth âgée, plus son niveau de jeu est difficile.

© chess.com

Le joueur d’échecs et youtubeur GothamChess s’est essayé à l’exercice, en jouant contre les sept Beth Harmon proposées. Voilà le résultat – qui cumule déjà près de 500 000 vues !

Comme nous l’expliquait Andreea Navrotescu, grand maître international féminin, la série a été particulièrement acclamée dans le monde des joueur·se·s d’échecs, pourtant exigeant avec la représentation (souvent erronée) de la communauté et du jeu dans les films et les séries hollywoodiennes. C’est là l’un des exploits du Jeu de la dame : réunir grand public et critiques, joueur·se·s chevronné·e·s et novices, petits et grands autour d’une même passion. 

À voir aussi sur biiinge :