AccueilNews

Le couple Warren de la saga Conjuring va avoir droit à sa série documentaire

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ New Line Cinema

Le docusérie reviendra plus précisément sur le "Procès du démon", qui a servi de base au scénario de Conjuring 3.

La réalité dépasse parfois la fiction, même quand elle est des plus terrifiantes. Les enquêtes paranormales des célèbres chasseurs de fantômes Ed et Lorraine Warren, popularisées au cinéma avec la saga Conjuring de James Wan, vont être au cœur d’une série documentaire. Dans Shock Docs: The Devil Made Me Do It, la chaîne Discovery nous racontera l’histoire glaçante d’une succession de possessions démoniaques. L’affaire, qui a secoué la justice américaine au début des années 1980, a d’ailleurs servi d’inspiration pour le troisième film de la franchise, Conjuring: Sous l’emprise du Diable, attendu dans nos salles obscures le 9 juin prochain.

Aussi connu sous le nom de "Procès d’Arne Cheyenne Johnson" ou "Procès du démon", ce cas de possession a donné du fil à retordre au couple Warren. À la fin des seventies, Arne, jeune employé d’un service d’entretien, décide d’emménager avec sa copine Debbie Glatzel dans un petit village du Connecticut appelé Monroe. Ils sont accompagnés de David, le frère de Debbie, dans leur nouvelle vie mais leur idylle va rapidement tourner au cauchemar. En effet, dès les premiers jours après leur emménagement, des manifestations paranormales commencent à bouleverser leur quotidien et convergent toutes vers l’enfant terrorisé.

43 démons dans le corps d’un jeune garçon

Dans plusieurs témoignages, David raconte être tourmenté par un vieil homme inquiétant, qui a parfois la peau brûlée et des sabots de cerfs dans ses visions. Fréquemment, l’entité démoniaque menace David, puis commence à l’agresser physiquement. Le couple retrouvera notamment des traces de griffures sur les portes de la maison et le corps du garçon. Démunis face à la situation, Arne et Debbie font appel à un prêtre pour exorciser David et bénir leur nouvelle demeure. Si le garçon est réactif au procédé, la menace ne disparaît pas pour autant et se montre au contraire de plus en plus active voire violente.

Une nuit, les deux amoureux sont témoins d’une scène terrifiante : David est projeté sur les murs de sa chambre alors qu’une présence invisible semble chercher à l’étrangler. Désespérée, et sentant la vie de son frère en grand danger, Debbie fait appel au couple Warren pour leur venir en aide. Après plusieurs entrevues avec le garçon, marquées par des manifestations évidentes du démon (David pouvait parler plusieurs langues, déployer une force surhumaine, déplacer des objets autour de lui et se montrer particulièrement offensant voire menaçant avec son entourage), ils décident de pratiquer une série d’exorcismes pour repousser le diable de son corps. La légende raconte que les Warren durent faire appel à six prêtres pour chasser pas moins de 43 démons logés au sein de l’enfant.

Quelques semaines plus tard, alors que David semble aller beaucoup mieux, c’est désormais Arne qui agit de façon étrange. Il s’absente régulièrement, se parle à lui-même et dit être hanté par une bête. Un soir, le couple est invité au restaurant par un nouvel ami, Alan Bono, un gérant de chenil du coin. Lors de cette soirée, une dispute éclate entre Arne et Alan au cours de laquelle Betty confiera aux policiers avoir entendu deux voix distinctes sortir de la bouche de son copain. À la fin de l’altercation, Arne s’empare d’un couteau et poignarde leur nouvel ami à plusieurs reprises, qui se vide de son sang et meurt sous les coups de lame.

Le procès d’Arne Cheyenne Johnson, accusé de meurtre, fut une première aux États-Unis. En effet, avec le soutien du couple Warren, la défense plaidera l’innocence de l’homme considéré comme possédé par le diable au moment de l’agression. Devant l’absence de preuves et l’absurdité du raisonnement avancé par Ed et Lorraine, le juge Robert Callahan décidera finalement de déclarer Arne coupable de meurtre au premier degré, qui sera condamné à dix ans de prison ferme. La série documentaire Shock Docs: The Devil Made Me Do It, disponible dès le 11 juin aux US, promet de raconter cette histoire dans les moindres détails et ainsi de nous empêcher de fermer l’œil la nuit pendant au moins 43 jours.

À voir aussi sur biiinge :