AccueilNews

Le film postapocalyptique Waterworld va avoir droit à une suite en série

Publié le

par Julie Morvan

©Universal Pictures

Le producteur de l’époque travaille sur une suite de l’histoire qui se déroulerait 20 ans plus tard…

C’est lors d’une interview avec Collider que la nouvelle a été annoncée : 26 ans après la sortie du blockbuster réalisé par Kevin Reynolds, les producteurs John Davis et John Fox travaillent sur la suite de Waterworld en série. À la réalisation, on y retrouvera Dan Trachtenberg (Black Mirror, The Boys). Quant à la production, elle sera assurée par John Davis, le producteur du film d’origine, John Fox et Larry Gordon.

"Le seul film sur lequel je suis revenu récemment, que nous avons fait et revisionné, et j’ai été surpris de voir à quel point il avait tenu la route, c’est Waterworld, avait confié John Davis. Pendant de très nombreuses années, je n’avais pas vraiment envie de le voir parce que je pensais que le film ne fonctionnait pas, qu’il n’était pas à la hauteur du scénario, qu’il n’était pas aussi bon que le scénario, qu’il avait ses problèmes de production. Et puis j’y suis retourné et je l’ai revu, et je me suis dit : 'Oh oui, ce film vieillit très bien avec le temps.' "

Une remarque ironique, tant le film fut critiqué à sa sortie et qualifié de nanar par de nombreuses critiques à l’époque. Avec le temps, il a acquis une nouvelle respectabilité, en tant qu’un des pionniers du film postapocalyptique. Du côté de l’intrigue, la série reprendrait les mêmes personnages que dans le film. Bien que Davis n’ait donné aucun nom d’acteur.rice, il a confirmé que l’histoire se déroulerait "20 ans plus tard. Tous ces gens, 20 ans plus tard."

Se déroulant dans un univers postapocalyptique totalement submergé par la mer après la fonte des glaces, Waterworld suit l’histoire du "Mariner" (Kevin Costner), un antihéros énigmatique et solitaire voguant à bord d’un trimaran. Ce dernier croise le chemin de Helen (Jeanne Triplehorn) et sa fille Enola (Tina Majorino) sur un atoll artificiel. Ensemble, ils partent à la recherche de "Dryland", le dernier vestige de terre ferme, mais leur odyssée est entravée par les "Smokers", des pirates sans foi ni loi dirigés par le "Deacon" (Dennis Hopper).

À ce stade, le projet en est encore à ses prémices ; aucun.e showrunner·euse n’a été désigné.e pour l’instant. "Nous sommes en discussion avec quelques auteur.rice.s, a précisé John Fox. Et nous devrions en avoir un.e, je pense, dans les prochaines semaines à venir."

Pour l’instant en développement avec Universal Television, la série n’a pas encore de plateforme de diffusion officielle. Espérons qu’elle ne subisse pas le même sort que le long métrage ; s’il s’était hissé à la première place aux États-Unis lors de sa sortie en 1995, il aura été le film le plus cher à produire de l’époque, en raison de son important dépassement de budget, estimé à 264 millions de dollars. Une fortune à à ce moment-là.

À voir aussi sur biiinge :