AccueilNews

En images : Emily in Paris, la prochaine série du créateur de Sex & the City

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

Paris sera toujours Paris !

Annoncée il y a un moment, la prochaine série de Darren Star, le créateur de Beverly Hills, Sex & the City ou plus récemment Younger, a trouvé un diffuseur en France et il s’agit de Netflix. "Avec MTV Studios, nous ne pouvions pas rêver mieux que Netflix pour Emily In Paris. Nous nous réjouissons de pouvoir partager Emily avec le public du monde entier grâce à la portée internationale de cette plateforme", a-t-il commenté.

La plateforme a donné un peu plus d’informations sur cette prochaine fiction il y a quelques jours, et dévoilé dans la foulée les premières images. Portée par Lily Collins (vue cette année dans le film Inheritance et attendue dans le prochain David Fincher toujours sur Netflix, Mank), Emily in Paris raconte les tribulations d’une cadre ambitieuse originaire de Chicago, qui vient de décrocher le boulot de ses rêves dans une agence de marketing de luxe. Elle débarque à Paris pour s’occuper de la stratégie en réseaux sociaux de la firme.

"Emily enchaîne alors aventures enivrantes et défis surprenants en tentant de conquérir ses collègues et de se faire des amis, tout en savourant quelques histoires d’amour locales", explique le pitch officiel.

Vendue comme une comédie romantique "pleine d’humour" par Netflix, Emily in Paris s’annonce comme le plaisir coupable – au rayon carte postale de Paris – de cette rentrée. Si vous souhaitez découvrir un Paris plus réaliste et populaire, on vous invite plutôt à regarder The Eddy.

Notons toutefois que l’intégralité de la première saison, composée de dix épisodes, a été tournée en France, et bien sûr dans la capitale. Aux côtés de Lily Collins, on retrouvera notamment Ashley Park (Mean Girls à Broadway, Les Chroniques de San Francisco), Kate Walsh (Umbrella Academy), William Abadie (Resident Evil : Extinction) ou encore les frenchies Philippine Leroy-Beaulieu (Dix pour cent) et Lucas Bravo (La crème de la crème).

Et puis côté costumes, notons que Darren Star a fait appel à une complice de longue date, Patricia Field, déjà à l’œuvre sur les cultes Le diable s’habille en Prada et Sex and the City, où l’on ne plaisantait pas avec la fashion.

À voir aussi sur biiinge :