AccueilNews

Les créateurs de Justified planchent sur un autre roman d’Elmore Leonard

Publié le

par Delphine Rivet

© FX

Si le projet n’en est qu’aux prémices de son développement, il se murmure que Raylan Givens pourrait y faire son grand retour.

Les fans de Justified ont de quoi se réjouir ce matin. Le site Variety nous apprend que l’équipe de la série, lancée en 2010 sur FX, va à nouveau être réunie autour d’une autre adaptation d’un roman d’Elmore Leonard et que son héros au Stetson, Raylan Givens, pourrait même y faire une apparition. C’est sur City Primeval: High Noon in Detroit, le thriller édité pour la première fois en 1980, que Graham Yost a jeté son dévolu. Ce dernier, qui avait porté Justified à l’écran, supervisera le projet en tant que producteur exécutif. Michael Dinner et Dave Andron, déjà scénaristes à ses côtés sur cette série, agiront en tant que showrunners pour cette nouvelle adaptation.

Le US Marshal Raylan Givens, incarné dans la série par Timothy Olyphant, est un personnage créé par Elmore Leonard et présent dans plusieurs de ses ouvrages, dont Fire in the Hole qui a inspiré Justified. L’histoire de City Primeval, quant à elle, suit à la fois l’Oklahoma Wildman, un tueur du nom de Clement Mansell, et l’inspecteur qui a juré de le traquer jusqu’au bout, Raymond Cruz. Les héritiers d’Elmore Leonard, décédé en 2013, veillent religieusement sur l’œuvre du romancier et comptent bien travailler en étroite collaboration avec les producteurs sur cette adaptation.

Après six saisons, de 2010 à 2016, à faire respecter la loi, le colt à la ceinture et prêt à dégainer (uniquement quand c’est justifié, bien sûr), au fin fond de son Kentucky natal, Raylan Givens n’a peut-être pas dit son dernier mot. Entre-temps, Timothy Olyphant, qui aime décidément les rôles de shérifs taiseux, s’était aussi illustré dans le film Deadwood, long-métrage produit par HBO en 2019 et venant clore la série du même nom, diffusée de 2004 à 2006. Concernant City Primeval, l’acteur n’a rien signé pour l’instant mais, selon Variety, les discussions vont bon train.

À voir aussi sur biiinge :