AccueilNews

Ken Spears, le deuxième papa de Scooby-Doo, est décédé

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Variety/Warner Bros.

Sa mort le sépare seulement de quelques mois de son camarade Joe Ruby, avec qui il avait créé le célèbre grand danois peureux.

C’est un jour bien triste pour l’animation américaine. La Mystère et compagnie et leurs fans sont en deuil avec la perte de Ken Spears, le deuxième papa de la franchise Scooby-Doo. Selon Variety, le producteur est décédé à l’âge de 82 ans des suites d’une démence à corps de Lewy, une maladie grave qui partage des symptômes avec les maladies de Parkinson et d’Alzheimer. Il rejoint malheureusement son fidèle compagnon Joe Ruby, mort cet été. En plus des célèbres aventures du dogue allemand, on leur doit les cartoons Alvin et les Chipmunks, Mister T. ou encore Arok le barbare.

De son nom complet Charles Kenneth Spears, le producteur est né en mars 1938 et a grandi à Los Angeles. Il se passionne très vite pour l’animation en devenant ami avec le fils de William Hanna, le cofondateur des studios mythiques Hanna-Barbera Productions, aujourd’hui filiale de Warner Bros. (Tom et Jerry, Les Pierrafeu, Les Fous du volant, La Famille Addams…). Il débute en tant que concepteur son, département dans lequel il rencontre son frère d’arme, Joe Ruby.

"Warner Bros. Animation est attristé d’apprendre la mort de Ken Spears et adresse à ses proches ses plus sincères condoléances. Il était un véritable innovateur dans l’industrie, dont l’humour et la patte narrative continuent de ravir le public, écrivait Sam Register, le président de Warner Bros. Animation, dans un communiqué.

Il est impossible de trouver un écran dans le monde où Scooby-Doo n’a pas été diffusé. Nous sommes toujours inspirés par son travail à Warner Bros. Animation et sommes honorés de poursuivre son héritage à travers ses personnages adorés."

À la fin des années 1960, le duo entame une collaboration fructueuse et donne vie à de célèbres personnages de la pop culture américaine : Scooby-Doo évidemment, mais aussi le chien-robot Dynomutt, le requin Mantalo, les familles anthropomorphiques des Barkleys et des Houndcats… En 1977, ils fonderont leur propre studio d’animation, Ruby-Spears Productions, et continueront de créer des programmes pour enfants jusque dans les années 1990, où ils se feront racheter par Turner Broadcasting, filiale audiovisuelle de WarnerMedia.

À voir aussi sur biiinge :