AccueilNews

Le créateur de Squid Game, Hwang Dong-hyuk, révèle quel jeu a été le plus dur à filmer

Publié le

par Delphine Rivet

© Netflix

Et ce n’est pas celui que vous croyez…

Des décors colossaux, des centaines de figurant·e·s et un jeu de massacre grandeur nature qui a conquis les abonné·e·s Netflix à travers le monde… Squid Game a relevé de sacrés défis depuis son arrivée sur Netflix le 17 septembre dernier. Et il est évident que la production de la saison 1, dont le coût a été estimé à 21, 4 millions de dollars, soit même pas le budget de deux épisodes de Game of Thrones, fut le plus gros de ces challenges. Interrogé par The Hollywood Reporter, le créateur, scénariste et réalisateur de la série coréenne, Hwang Dong-hyuk, est revenu sur la fabrication du plus grand succès de l’histoire récente de Netflix.

Comme on le sait, Squid Game met en scène des candidat·e·s en situation financière plus que précaire qui doivent s’affronter lors de six jeux dont l’issue, s’ils et elles perdent, est fatale. Visuellement, la production a clairement mis le paquet sur les décors, la plupart ayant été construits dans des studios. Pourtant, le jeu le plus difficile à tourner pour Hwang Dong-hyuk n’était ni celui des passerelles en verre perchées à des dizaines de mètres du sol, ni celui des billes où un village entier a été reconstitué. Comme le confie le créateur, il s’agit en fait du tout premier, celui du "1, 2, 3, soleil".

Les dix membres du cast principal étaient pour l’occasion entourés de quelque 300 figurant·e·s et 20 expert·e·s en arts martiaux. Filmé en extérieur sur un grand terrain vague, agrémenté de quelques fonds bleus, ce jeu est aussi celui qui a, sans aucun doute, le plus imprégné la rétine des fans. Mais plus qu’un défi technique, c’était surtout un gros coup de pression pour le créateur et réalisateur :

"C’était le premier jeu, mais aussi l’un des premiers jours de tournage, et il fallait que tout se passe bien parce que ce serait la toute première impression que l’on laisserait au public. C’était à la fois un défi physique et psychologique. Il fallait que l’impact soit suffisamment fort pour donner envie aux gens de poursuivre la série. Ça faisait dix ans que j’imaginais cette histoire et le fait de lui donner vie… Cette séquence était vraiment un énorme challenge à tous les niveaux."

La saison 1 de Squid Game est disponible sur Netflix.

À voir aussi sur biiinge :