AccueilNews

Dans le sillage de Loki, le MCU aura davantage de représentation LGBTQ+

Publié le

par Marion Olité

© Disney +

La mini-série a permis d’ouvrir une porte vers des personnages du MCU queer.

Alors que la diffusion de la mini-série Loki se poursuit avec succès sur la plateforme Disney +, le média Variety a discuté avec Victoria Alonso, vice-présidente exécutive de la production cinématographique de Marvel Studio, de la représentation LGBTQ+ dans le Marvel Cinematic Universe. Jusqu’ici quasi inexistante, ou suggérée sans être assumée (dans Thor: Ragnarok notamment avec le personnage de Valkyrie), la représentation de protagonistes queer dans le MCU a fait un bond en avant quand la firme a assumé la non-binarité et la bisexualité du Dieu de la malice, dans la mini-série portée par Tom Hiddelston.  

Alors, à quoi va ressembler la suite côté protagonistes LGBTQ+ ? Victoria Alonso a répondu à cette question lors d’une avant-première du film Black Widow à Hollywood : 

"Cela prend du temps, nous avons tellement d’histoires à raconter. Nous donnerons du pouvoir à ceux qui le font. Nous ne changeons rien. Nous montrons simplement au monde qui sont ces gens, qui sont ces personnages… Nous avons beaucoup de choses à venir qui, je pense, représenteront le monde d’aujourd’hui. Nous n’allons pas le faire dans le premier film, le deuxième ou le troisième, ou dans la première ou deuxième série, mais nous ferons de notre mieux pour essayer de le représenter de manière cohérente."

La déclaration de Victoria Alonso est un petit peu timide : ce qu’on lit entre les lignes, c’est qu’il n’existe pas un plan de bataille précis concernant l’arrivée de personnages queers dans le MCU, en revanche, si des personnages ont été écrits tels quels et seront présents dans les prochains films et séries, la firme sera plus encline qu’avant à assumer leur identité de genre ou orientation sexuelle. Et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle. Marvel, dont le but est de rassembler le maximum de fans dans le monde, reste prudent sur ces questions, car la firme se heurte à l’hostilité d’une partie du fandom. Sa stratégie est donc de normaliser l’arrivée ou la "confirmation" des personnages LGBTQ+ de son catalogue, avec l’argument imparable pour les fans de la fidélité aux comics. 

Concernant la fluidité de Loki, la productrice explique : "Je dois être honnête avec vous, ça n’a pas été un gros problème. C’est ainsi quand cela convient au personnage. Nous n’allons pas le faire parce que c’est politiquement correct ou incorrect. C’est ce que c’est. N’oubliez pas que nous suivons nos comics. On essaie de les suivre au pied de la lettre. Donc dans les BD, c’est ce qu’il était."

Si Victoria Alonso n’en a pas parlé ouvertement, les prochains films Marvel devraient contenir des histoires LGTBQ+ : le film The Eternals (sortie le 5 novembre 2021) mettra en scène un couple gay – Phastos (Brian Tyree Henry) et son mari incarné par Haaz Steiman. Puis Thor: Love and Thunder (sortie prévue le 6 mai 2022) devrait canoniser le fait que Valkyrie (incarnée par Tessa Thompson sur grand écran) est lesbienne, puisqu’elle cherche une "queen" pour régner sur Asgard avec elle. 

À voir aussi sur biiinge :