AccueilNews

Après avoir perdu des abonnés en 2021, Netflix se lance dans les jeux vidéo

Publié le

par Julie Morvan

©DR

Gros plot twist pour le service de streaming.

Le nombre d’abonnés de Netflix est en nette baisse. Après une explosion fulgurante en 2020, le service de streaming a gagné seulement 1,5 million nouveaux abonnés au deuxième trimestre 2021. Pour les encourager à rester et limiter ainsi les pertes, la firme a donc récemment annoncé vouloir investir le marché des jeux vidéo, et plus précisément les jeux mobiles, selon Variety.

"Nous pensons qu’il est temps d’en savoir plus sur l’intérêt que nos membres portent aux jeux", a déclaré Netflix en annonçant ses résultats du deuxième trimestre. Les jeux seraient compris dans l’offre d’abonnement mensuel et reposeraient sur les premières ébauches de la firme en termes d’interactivité : Black Mirror : Bandersnatch ou Stranger Things : The Game.

Pour l’occasion, Netflix a fait appel à Mike Verdu, pointure du jeu vidéo et passé par les studios Oculus de Facebook et EA. Il aura la tâche d’adapter les séries et films originaux Netflix en jeux, et de développer des titres originaux.

!"Nous considérons le gaming comme une autre nouvelle catégorie de contenu, similaire à notre expansion dans les films originaux, l’animation et la télévision non scénarisée, a annoncé l’entreprise dans la lettre des résultats adressée aux investisseurs. Les jeux seront inclus dans l’abonnement Netflix des membres sans aucun coût supplémentaire, comme les films et les séries. Dans un premier temps, nous nous concentrerons principalement sur les jeux pour appareils mobiles.

Nous sommes plus que jamais enthousiasmés par notre offre de films et séries télévisées et nous nous attendons à une longue période d’investissements croissants dans toutes nos catégories de contenus existantes, mais étant donné que nous avons commencé il y a près de dix ans à nous lancer dans la programmation originale, nous pensons que le moment est venu d’en savoir plus sur l’intérêt que nos membres portent aux jeux."

C’est principalement du côté des États-Unis et du Canada que les pertes d’abonnés ont été les plus fortes, totalisant 430 000 abonnés en moins en Amérique du Nord. Le million de nouveaux abonnements observés durant cette période viennent principalement de l’Amérique Latine (760 000), tandis que les régions d’Europe, Moyen Orient et Afrique en cumulent à elles trois seulement 190 000. Rappelons que Netflix avait clôturé le premier trimestre 2021 avec 208 millions d’abonnés, soit 2 millions de moins que ce qui avait été promis aux investisseurs.

Une nette baisse de régime après le record absolu établi en 2020. Grand gagnant du confinement, Netflix avait alors gagné 16 millions d’abonnés en seulement trois mois, de janvier à mars 2020. Au total, la firme avait engrangé 37 millions d’abonnements supplémentaires sur tout 2020, dépassant alors la barre des 200 millions d’abonnés.

À voir aussi sur biiinge :