AccueilNews

The Witcher : Henry Cavill revient sur ses blessures et sa santé mentale

Publié le

par Marion Olité

Ⓒ Netflix

Le tournage de la saison 2 n’a pas été de tout repos pour notre Sorceleur préféré.

Les tournages de blockbusters laissent des traces physiques mais aussi mentales sur les acteurs et actrices impliqué·e·s dans ces énormes machines, qui plus est quand il s’agit d’engagements sur de longues années, comme avec les séries. Les récentes confessions de Kit Harington sur la détérioration de sa santé mentale suite au rouleau compresseur Game of Thrones étaient là pour nous le rappeler.

Dans la même veine, c’est Henry Cavill, la star de The Witcher, qui s’est récemment confié au média People sur le tournage très éprouvant de la saison 2 du hit de Netflix. L’acteur s’astreignait à une routine de fitness impressionnante pour conserver l’apparence physique du Sorceleur, jusqu’à décembre dernier, où il s’est blessé à la jambe.

L’interprète de Geralt de Riv a alors dû observer plusieurs semaines de convalescence avant de reprendre le chemin des plateaux de tournage.

"Quand j’y repense, je réalise que, oui, c’était une période difficile. Je pense que l’une des compétences que j’ai acquises au fil des ans est d’aller de l’avant, quelles que soient les difficultés, le travail ou les épreuves. Donc, lorsque la blessure aux ischio-jambiers est survenue, j’ai essayé de voir le bon côté des choses.

Je me suis dit : 'OK, je travaillais des heures folles, c’était épuisant et je ne peux plus travailler physiquement parce que je marche avec des béquilles.' Je me suis donc concentré davantage sur le fait de prendre du recul, du temps libre et me demander comment je pouvais guérir au mieux."

Ⓒ Netflix

L’acteur, connu pour ses rôles physiques, notamment celui de Superman dans plusieurs films DC Comics (Man of Steel, Justice League…), s’astreint à un régime sportif et alimentaire de fer. Il en va de même pour sa philosophie de vie, légèrement… control freak ?

"Quand il s’agit de ma santé mentale, je me concentre sur ce que je peux contrôler et sur ce que je peux travailler. Et cela me donne quelque chose vers quoi travailler plutôt que quelque chose à traiter ou à gérer dans ma vie. Je me suis essayé au stoïcisme. J’aime certains des principes de base : ne laisse pas ce que tu ne peux pas contrôler t’affecter, ne le laisse pas affecter ton état mental. Ne t’inquiète que des choses que tu peux contrôler."

Voilà une façon de voir la vie des plus sages. Appliquer ce mantra au quotidien risque en revanche de s’avérer plus difficile ! En tout cas, il fonctionne sur Henry Cavill. Remis sur pied, l’acteur âgé de 38 ans a une liste longue comme le bras de projets sur petit et grand écran.

En plus de son épopée fantasy avec Netflix qui prend de l’ampleur (le film d’animation The Witcher : Le Cauchemar du Loup, centré sur le mentor du Sorceleur, est sorti sur Netflix, qui développe aussi un spin-off, The Witcher: Blood Origin), il sera à l’affiche des films Argylle et The Rosie Project, et devrait jouer dans le reboot de Highlander. Pas de repos pour les héros.

À voir aussi sur biiinge :