Ⓒ Netflix

La saison 2 de The Witcher en dira plus sur Nilfgaard et ses leaders

Les nouveaux épisodes exploreront la psyché de Cahir et Fringilla.

En toute logique, The Witcher fait partie des séries dont le tournage a été stoppé net par la pandémie de Covid-19. Toutefois, cela n'empêche pas Lauren S. Hissrich, la showrunneuse, de réfléchir et partager les enjeux de la saison 2 aux fans. Ainsi, on apprend que les nouveaux épisodes ne seront plus uniquement consacrés à la sainte trinité du show (Geralt, Yennefer et Ciri), mais aussi aux personnages secondaires : les grands méchants de l'univers, habitants de l'empire du Nilfgaard.

Dans la première saison, les Nilfgaardiens recherchent activement à s'emparer de Ciri, tout en conquérant petit à petit les royaumes du nord. Ils sont représentés par deux figures phares de la saga créée par Andrzej Sapkowski – Cahir et Fringilla. Le premier est un puissant officier de l'armée, surnommé le Chevalier noir, tandis que la seconde est une magicienne au service de l'empire. Si on en sait relativement peu sur leurs histoires respectives, la saison 2 sera là pour répondre à nos questions, comme l'a précisé Lauren S. Hissrich sur Twitter.

Publicité

"Je suis impatiente de creuser les personnages de Cahir et Fringilla en saison 2. De savoir qui ils sont, pourquoi Nilfgaard est si important à leurs yeux et quelle sera leur destination. C'est l'une de mes nouvelles parties préférées dans la saison à venir."

Les deux antagonistes sont incarnés respectivement par Eamon Farren (Twin Peaks: The Return) et Mimi Ndiweni (Black Earth Rising). En saison 2, ils seront rejoints par Kristofer Hivju, aka Tormund dans Game of Thrones, et Kim Bodnia (Killing Eve) dans le rôle de Vesemir, le mentor de Geralt. Pour le moment, on ne sait pas quand le tournage de la série reprendra, ce qui pourrait bien décaler la sortie de la saison 2 à 2021, voire 2022.

Publicité

La première saison de The Witcher est disponible en intégralité sur Netflix.

> Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini Biiinge, c’est par ici !

Par Adrien Delage, publié le 27/04/2020