AccueilNews

Vidéo : les retrouvailles du cast de Docteur Quinn, femme médecin ne nous rajeunissent pas

Publié le

par Marion Olité

©CBS

Retour à Colorado Springs !

Que celui ou celle qui n’a jamais maté un épisode de Docteur Quinn, femme médecin sur M6 durant les années 90 nous jette la première pierre… 22 ans après la diffusion du dernier épisode de la série, le cast a accepté de se réunir pour une visio sur Zoom chapeautée par Entertainment Weekly. Ont répondu présents : Jane Seymour (Michaëla Quinn), Joe Lando (Byron Sully), William Shockley (Hank Lawson), Chad Allen (Matthew Cooper), Shawn Toovey (Brian Cooper), Alley Mills (Marjorie Quinn), Frank Collison (Horace Bing), Henry Sanders (Robert E.), Jessica Bowman (Colleen Cooper), Jonelle Allen (Grace) et Jason Adams (Preston Lodge).

L’occasion de découvrir des anecdotes du tournage, leur réaction à la lecture du pilote, ou encore le passage d’un certain Johnny Cash dans la série, qui semble avoir laissé une marque indélébile sur plusieurs membres de l’équipe ! Et comme toute bonne réunion de "ok boomers" qui se respecte, il y a ce moment gênant où l’une des actrices demande à prendre un selfie (de son ordinateur donc), où tout le monde parle en même temps, où plus personne ne parle… Mais franchement, si ces retrouvailles chaleureuses ne vous donnent pas envie de retourner à Colorado Springs, on ne peut plus rien faire pour vous ! 

Diffusé sur CBS aux États-Unis, entre 1993 et 1998, ce western dramatique a duré 6 saisons et pas moins de 142 épisodes. Prenant place en 1867 à Colorado Springs, dans l’Ouest américain, il racontait les mésaventures de Michaëla Quinn (Jane Seymour), une médecin fraîchement débarquée de Boston après la mort de son père, qui va devoir s’imposer dans un monde particulièrement masculin et hostile à cette époque. Elle va notamment recueillir trois enfants après la mort de sa meilleure amie, et se liera avec Byron Sully (Joe Lando), un ami des indiens Cheyennes. 

Docteur Quinn, femme médecin est une pionnière dans la flopée de séries des années 90 qui ont commencé à mettre en scène des héroïnes féminines fortes. Sans être parfaite (notre docteure jouant plus d’une fois les "white savior"), la série a aussi dépeint positivement les Indiens-Américains et mis en scène des relations amoureuses mixtes, ce qui restait extrêmement rare à l’époque. La série a en plus été créée par une femme, Beth Sullivan.

À voir aussi sur biiinge :