Ⓒ Nickelodeon

Fan Fiction : mais qu'ont bien pu devenir les Razmoket ?

Près de 15 ans après la fin du dessin animé culte, on s'est donné pour challenge d'imaginer ce que la bande était devenue.

Il fait beau, il fait chaud et, sans raison aucune, on se pose la question fatidique : mais que sont devenus les Razmoket ? Quand on y réfléchit, on est sans nouvelles de Casse-bonbon, La Binocle et les autres depuis 2004, soit l’année où le dessin animé qui les a fait connaître a quitté l’antenne de Nickelodeon aux US. Alors oui, on a pu les croiser dans Razbitume !, le spin-off que tout le monde a zappé où on les suivait à l’aube de la puberté.

OK, soit, mais ça ne nous dit pas où en sont ces sales gosses de nos jours. Angelica a-t-elle remporté la dernière édition de The Voice ? Casse-bonbon s’est-il rendu à la dernière marche pour le climat ? Mais, par-dessus tout, La Binocle s’est-il enfin mis à porter des lentilles de contact ? Tant de questions bouillantes qui nous taraudent l’esprit, et sans nul doute le vôtre maintenant.

Publicité

Dans notre rubrique Fan Fiction, on se fait kiffer en imaginant quelles voies ont bien pu prendre les personnages de séries, animées ou non, devenues cultes. C’est parti.

Casse-bonbon

Mais il était comment avant ? Leader incontesté des Razmoket, Casse-bonbon était toujours celui qui menait ses potes bambins vers des aventures improbables. On se rappelle de lui comme d’un social justice warrior en puissance, prêt à venir en aide à quiconque en a besoin. Ah, et c’était un des rares bébés de la série à n’avoir (presque) aucun poil sur le caillou.

Publicité

Et maintenant ? Sans surprise, Tommy – on ne l’appelle presque plus par son surnom, c’est le passé ça – s’épanouit dans une start-up qui récolte des dons pour des œuvres caritatives. Éternel célibataire (bien qu’il ait donné sa chance à Tinder), il occupe son peu de temps libre en postant des photos de coucher de soleil sur Instagram et partageant des vidéos sur YouTube où il fait étal de sa passion pour les dinosaures avec ses 56 abonnés. Ah et rassurez-vous, Tommy a enfin des cheveux qui ont poussé ! Bon, à 25 piges, la calvitie le guette déjà, mais il pensera à ça après avoir réglé le problème du réchauffement climatique, hein. Le sens des priorités SVP.

La Binocle

Mais il était comment avant ? La Binocle, c’était un peu l’exact opposé de Tommy. Niveau caractère, Charles-Édouard (c’est son prénom, si si) se montrait plutôt introverti et était d’une maladresse sans nom. Il avait un peu trop tendance à se faire marcher sur les pieds, notamment par Angelica.

Publicité

Et maintenant ? Avant toute chose, il faut préciser que, oui, Charles-Édouard est toujours aussi awkward, et c’est un constat d’autant plus vrai avec la gent féminine. Et parce qu’il galérait à trouver l’amour, La Binocle a réussi à utiliser sa maîtrise impeccable du code pour créer une application de rencontres spécialement pour les geeks qui cartonne et lui a valu une place de choix à la Silicon Valley. Après des années à entretenir une forte tension sexuelle, Angelica et lui ont eu un coup d’un soir après une fête trop arrosée chez Susie Carmichael. Ah et en tant qu’hypocondriaque invétéré, La Binocle s’est autodiagnostiqué comme allergique au gluten.

Les Grumeaux

Mais ils étaient comment avant ? Quasi inséparables, Alphonse et Sophie cumulaient les points communs, à commencer par leur adoration de tout ce qui était crasseux. S’amuser avec des vers de terre, patauger dans de la boue ou bien grignoter des insectes et leurs crottes de nez : leurs péchés mignons.

Publicité

Et maintenant ? Si vous pensiez qu’ingurgiter des bestioles cheloues faisait partie du passé pour Alphonse, détrompez-vous. Après avoir foiré ses études en psycho – faire de la slackline dans les jardins de sa fac plutôt que d’aller en cours, ça n’aide pas –, il s’est barré pour faire un road trip en Asie. C’est là-bas qu’il a fumé des champis à la Full Moon Party, ouvert ses chakras et s’est découvert une passion pour la méditation Vipassana.

Quid de sa sœur jumelle ? Pour le coup, c’est un peu la trajectoire opposée. Après avoir mal encaissé le divorce de ses parents (la suite logique des choses après le coming out de sa mère), Sophie avait beaucoup de tension à relâcher. La boxe s’est imposée comme un exutoire, avant qu’elle ne se découvre un talent inné pour le MMA. Suite à un bon buzz – elle a remis à sa place un vieux harceleur de rue qui a tenté de peloter ses fesses et tout a été pris en vidéo –, Sophie a fait bon usage de celui-ci pour proposer des cours d’autodéfense pour femmes. Elle se fait souvent traiter de #féminazi par les masculinistes sur Twitter mais sait leur répondre à coups de mèmes éclairés.

Couette-Couette

Image associée

Mais elle était comment avant ? Si vous vous souvenez bien, Angelica, c’était la pire. Une vraie peste. Enfant pourrie gâtée par excellence, elle n’hésitait pas à écraser Casse-bonbon et sa bande pour arriver à ses fins. Égocentrique, capricieuse, matérialiste… Ses défauts n’avaient d’égal que la perfection de ses couettes. Aucune critique ne sera entendue à ce sujet-là.

Et maintenant ? On le savait tous, c’était inévitable : après moult castings ratés, Angelica a réussi à participer à The Voice (merci les contacts de maman). Mais sa voix de crécelle n’a pas séduit les juges. Pire encore, ce fut un tel fiasco qu’elle est devenue un mème sur Twitter. Mais son moment de gloire lui aura permis de rejoindre la distribution de la nouvelle saison des Anges de la téléréalité. Car après tout, Couette-Couette a toujours rêvé d’être célèbre pour zéro raison valable façon Paris Hilton. On peut désormais la suivre sur Instagram en train de promouvoir des thés détox amincissants. Son hashtag de choix ? #Sponsorisé.

Susie

Mais elle était comment avant ? Bien que plus âgée et mature que les autres, la voisine de Casse-bonbon s’entendait bien avec ce dernier et ses potes en couches-culottes. Alors qu’avec Angelica, c’était plutôt une relation d’amie/ennemie comme dirait Nâdiya (sorry, not sorry pour la réf' tellement années 2000). Éloquente et cultivée, Susie était toujours curieuse du monde qui l’entoure et sensible à ce que pouvaient ressentir ses petits camarades.

Et maintenant ? En plus d’avoir fini major de sa promo en école de journalisme, Susie s’est forgé une solide réputation d’activiste, s’imposant comme l’une des nouvelles voix du mouvement Black Lives Matter. Fraîchement embauchée au New York Times, elle prend son pied à enrichir la ligne éditoriale du média en écrivant sur l’afroféminisme et les injustices raciales. Et oui, elle a arrêté de suivre Angelica sur Instagram.

Kimi

Mais elle était comment avant ? Arrivée au fil du dessin animé, la demi-sœur de La Binocle s’est très vite intégrée au sein de la clique des Razmoket. Bien qu’elle n’ait pas eu une personnalité fortement exprimée, Kimi s’est distinguée par sa joie de vivre et sa sociabilité.

Et maintenant ? Kimi fait usage de son bon sens du relationnel en bossant en tant que social media manager dans une boîte de com' émergente. Grâce à la magie du networking, elle s’est consolidée une petite réputation d’influenceuse sur Instagram. Son credo ? Un bon avocado toast accompagné d’un kombucha maison (dont elle partage la recette en story, of course). Entre deux sessions de crossfit, ça va de soi. Doit-on préciser qu’elle porte du Supreme ?

Hubert

Mais il était comment ? Hubert était le chien de Tommy et de sa famille. Il aboyait et il dormait. Parce que c’était un chien.

Et maintenant ? RIP.

Reptar et Cynthia

© Nickelodeon

Mais ils étaient comment ? Reptar et Cynthia étaient les jouets fétiches de Casse-bonbon et Couette-Couette.

Et maintenant ? Déjà qu’elle n’avait pas l’air au top quand on l’a vue dans les Razmoket, la poupée Cynthia a fini chez Emmaüs lors du dernier ménage de printemps d’Angelica. Pour ce qui est de Reptar, il a été quasi entièrement bouffé par Hubert. Ce dernier s’est en réalité étouffé à cause de la tête en plastique de Reptar coincée dans son œsophage. Ahlala, chienne de vie !

Par Florian Ques, publié le 09/07/2019

Copié

Pour vous :