©thenannyart

Une nounou d’enfer : un compte Insta compare les looks de Fran Fine à des œuvres d’art contemporain

"Monsieur Sheffield !!"

©thenannyart

Vous pensiez que Fran Fine dans Une nounou d’enfer était cette brune souriante, un peu écervelée, qui amusait la galerie dans la sitcom culte des années 1990, avec ses manières vulgos et ses fringues tape à l’œil ? Certes, mais elle n’était pas que ça, et ses looks hauts en couleur étaient en réalité sacrément avant-gardistes. La preuve, le personnage incarné par Fran Drescher fait aujourd’hui l’objet de plusieurs comptes Instagram et autres Tumblr obsédés par son sens de la fashion. Il y a @WhatFranWhore, qui recense toutes les tenues inspirées de créations haute couture que porte la nounou dans la série, mais il existe un compte encore plus pointu, @thenannyart.

Publicité

C’est Louis-Philippe Van Eeckhoutte, curateur belge installé à Bruxelles, qui a eu l’idée de créer ce compte. Son concept ? Il se propose de mettre en regard les tenues de notre héroïne avec des œuvres d’art contemporain.

"Je suis tombé sur une photo de la nounou qui m’a fait penser au tableau de 1988 de Betty par Gerhard Richter. En regardant plus d’images de Fran Fine sur Internet, j’ai été frappé par le fait que beaucoup de ses tenues ont leur pendant dans l’art contemporain.

Il est fascinant de combiner des pièces emblématiques et estimées des artistes les plus connu·e·s avec des tenues de cette série campy des années 1990. La nounou résonne dans le monde d’aujourd’hui en raison de la nostalgie et à cause de Fran Fine et de ses choix de mode audacieux."

En effectuant ce comparatif édifiant, Louis-Philippe Van Eeckhoutte réhabilite à la fois le sens de la mode imparable de Fran Fine, et le monde de l’art contemporain, souvent jugé, à tort, inaccessible ou snob par les médias mainstream ou le grand public. Un vrai paradoxe puisque de nombreuses tendances déco ou mode trouvent leur origine dans l’art contemporain. Tout comme certaines tenues portées par notre héroïne, visiblement fan de Vasarely (qui ne l’est pas) ou Piet Mondrian.

Publicité

Voir cette publication sur Instagram

#thenanny #victorvasarely #thenannyart

Une publication partagée par The Nanny Art (@thenannyart) le

Vous pensiez que la tendance des motifs pastèque avait été lancée il y a deux saisons ? On découvre sur The Nanny Art qu’en 1993, Fran portait déjà une robe de chambre pastèque des plus stylées. Vous avez dit avant-gardiste ? La preuve par l’art : Louis-Philippe Van Eeckhoutte propose un montage avec une œuvre de l’artiste new-yorkaise Katherine Bernhardt, datant des années 2010. C’est aussi ce qu’on aime avec ce compte Insta : en plus de nous donner des inspirations fashion originales, il invite aussi à (re)découvrir un paquet d’artistes venu·e·s de l’art contemporain.

"Fran Fine est la métaphore ultime pour les arts. Elle est la femme en rouge quand tout le monde porte du beige [référence aux paroles du générique, ndlr]."

Publicité

Par Marion Olité, publié le 28/01/2019

Copié

Pour vous :