© ANOVOS

En images : la réplique plus vraie que nature du casque de The Mandalorian

L'attirail essentiel aux chasseurs de primes en herbe.

Entre le succès de Baby Yoda sur Internet et les produits dérivés à son effigie en arrivage, on aurait parfois tendance à oublier que Mando est le véritable héros de The Mandalorian. Une injustice qu'ANOVOS, un fabricant américain de costumes et de répliques d'accessoires de la pop culture, a tenu à rectifier. Pour rendre honneur au chasseur de primes de la série Star Wars, ses artisans ont créé une reproduction parfaite du casque porté par Pedro Pascal, l'acteur qui se cache sous le lourd attirail du Mandalorien.

Si cette réplique est aussi fidèle, c'est grâce au lien que possède la société ANOVOS avec Lucasfilm. Ses fabricants ont accès aux accessoires officiels utilisés sur les tournages pour façonner leurs armes et autres armures. Par le passé, ils ont déjà reproduit les casques des Stormtrooper, de Kylo Ren ou encore du pilote Poe Dameron. Sur leur site, on trouve également des tenues Jedi, des insignes du Premier Ordre, le badge emblématique d'Han Solo et même des blasters plus vrais que nature.

Publicité

© ANOVOS

Quant au casque du Mandalorien, il a été conçu à partir d'une copie digitale en 3D de celui porté par Pedro Pascal dans la série. S'il n'est pas forgé sur une base de beskar, le précieux matériau convoité par le chasseur de primes, les artisans d'ANOVOS ont utilisé de la fibre de verre et de l'acier. L'intérieur du casque a été adouci via du coton car oui, il est bien évidemment possible de l'enfiler et de partir en quête sur la Bordure Extérieure.

ANOVOS n'a pas encore annoncé de date de sortie mais sachez que cette réplique de luxe aura un prix conséquent : 650 dollars, soit environ 586 euros, sans les frais de port. Et pour les fans hardcore de Star Wars, le fabriquant planche déjà sur un accessoire inestimable pour accompagner le casque du chasseur de primes, à savoir un jet pack reprenant au choix la version de Jango ou de Boba Fett. "This is the way".

Publicité

© ANOVOS

© ANOVOS

© ANOVOS

Publicité

© ANOVOS

Par Adrien Delage, publié le 06/12/2019

Pour vous :