AccueilPop culture

Vidéo : les 5 muses de Ryan Murphy

Publié le

par Marion Olité

©FX

Entre Ryan Murphy et les actrices d’Hollywood d’hier et d’aujourd’hui, c’est une véritable histoire d’amour.

Son dernier film, The Prom sur Netflix, met en scène Meryl Streep et Nicole Kidman. Retour sur la carrière de Ryan Murphy et cinq de ses plus fidèles muses.

Découvrez Emma Roberts, qui a fait son entrée dans le Murphyverse en 2013. Depuis, elle a joué dans quatre saisons d’American Horror Story et, en 2015, Ryan Murphy lui confie le rôle principal de la satire horrifique Scream Queens. Son personnage, Chanel Oberlin, entre au panthéon des mean girls les plus iconiques du petit écran.

Grand amoureux du cinéma, Ryan Murphy aime ressusciter des carrières. Celle d’Angela Bassett trouve un second souffle avec AHS, où elle incarne la sorcière vaudoue Marie Laveau. Elle multiplie les personnages badass et apparaît dans cinq saisons de AHS, avant de mener en 2018 le drama 9-1-1 dans le rôle du sergent de la LAPD, Athena Grant.

Il y a aussi l’étoile de Broadway, Patti LuPone, qui incarne plusieurs seconds rôles marquants dans les productions de Ryan Murphy : elle-même dans Glee, Joan Ramsey dans American Horror Story, la bourgeoise Frederica Norman dans Pose, ou encore Avis Amberg dans Hollywood. Au même titre que Frances Conroy, Judy Davis ou Kathy Bates, Patti LuPone illumine les productions chorales de Ryan Murphy. Une façon pour le showrunner d’inscrire ses œuvres dans l’histoire de l’entertainment US.

Au rayon des carrières ressuscitées, Jessica Lange se pose là. L’inoubliable actrice de King Kong voit son public de fans s’agrandir aux plus jeunes quand elle est recrutée, en 2011, dans la saison 1 d’American Horror Story. Ses rôles de Fiona Goode dans la saison 3 et d’Elsa Mars dans la saison 4 lui valent la reconnaissance de ses pairs. Aux dernières nouvelles, l’actrice planchait avec Ryan Murphy sur un autre projet : incarner Marlene Dietrich dans le Las Vegas des années 1960.

Enfin, la muse ultime de Ryan Murphy, c’est évidemment Sarah Paulson, avec laquelle il a le plus tourné. Au fil des saisons d’American Horror Story, elle incarne onze protagonistes différentes, dont des sœurs siamoises. Ses prestations brillent par leur intensité. Son investissement émotionnel lui vaut la reconnaissance critique. En 2016, elle remporte un Emmy et un Golden Globe pour le rôle de Marcia Clark dans American Crime Story : O. J. Simpson. À la rentrée 2020, elle se voit confier le rôle-titre de Ratched sur Netflix, dans cette origin story centrée sur l’infirmière culte du film Vol au-dessus d’un nid de coucou.

On ne change pas une équipe qui gagne : en 2021, Sarah Paulson renfilera une nouvelle perruque, celle de Linda Tripp dans American Crime Story: Impeachment, sur l’affaire Lewinsky/Clinton.