AccueilPop culture

Vidéo : les 5 séries héritières de Buffy

Publié le

par Marion Olité

©TheWB

La Tueuse a laissé une empreinte durable dans le monde des séries, la preuve par 5.

En 1997, quand Joss Whedon lance sa toute première série en tant que créateur, Buffy contre les vampires, il est le premier à mélanger les genres fantastiques et la série ado. Et ce n’est pas tout : son personnage principal est une jeune femme qui fait preuve de débrouillardise, d’un sens de la répartie comme on aurait voulu en avoir à 16 ans, et d’un excellent coup de pied du gauche !

Devenue un modèle pour toute une génération d’ados, Buffy a inspiré bon nombre de protagonistes féminines dans son sillage. Un an après le final de la série, une première petite sœur débarque : la détective Veronica Mars, créée par Rob Thomas. D’autres séries beaucoup plus récentes mélangent humour, teen drama et fantastique. Comment ne pas penser aux Nouvelles Aventures de Sabrina, avec son héroïne mi-sorcière, mi-humaine, qui tente de réconcilier sa vie de lycéenne "normale" et un monde magique dans lequel elle peut exercer ses pouvoirs. Comme Buffy, dans une autre mythologie, Sabrina fait voler en éclat l’ordre patriarcal, en s’opposant à Lucifer et à des traditions sexistes.

En 2016, ce sont Jules et Ophelia, les vengeuses masquées de Sweet/Vicious qui font écho à la saison 4 de Buffy, et à la saison 3 de Veronica Mars, en prenant les armes et les masques pour mettre hors d’état de nuire les agresseurs et les violeurs sur leur campus. Un an avant Me Too, la série s’attaque aux failles du système judiciaire et à la culture du viol.

Autre héritière naturelle de Buffy, la drôle et bad ass Wynonna Earp doit lutter contre une malédiction familiale, et protéger sa ville natale des Revenants, des démons et ex-criminels tués par son arrière-grand-père, avec le Colt 45 dont elle a hérité. Ce western féministe est acclamé pour le traitement de ses personnages féminins, loin des clichés, qui inclut une relation lesbienne, dans la lignée des inoubliables Tara et Willow.

Enfin, on vous présente la petite dernière d’une longue lignée de jeunes meufs bad ass qui doivent assumer leur destin et leur pouvoir. Elle s’appelle Ava et c’est l’héroïne de "Warrior Nun", une série Netflix sortie cette année, qui raconte le combat d’une confrérie de nonnes contre les Forces du mal.