AccueilPop culture

Vidéo : pourquoi Breaking Bad dure 62 épisodes très précisément

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ AMC

Jusqu'à la fin de la série, Vince Gilligan n'a jamais cessé de jouer avec les symbolismes.

C'est l'un des secrets les mieux gardés de Breaking Bad, mais aussi l'un des plus discrets. Pendant 62 épisodes, Vince Gilligan nous a dressé le portrait d'un homme mourant, capable de tout pour subvenir aux besoins de sa famille. Ce chiffre n'a en réalité rien à voir avec le hasard, car le showrunner avait tout prévu. Dans le tableau périodique des éléments, le numéro atomique 62 correspond au samarium.

Le samarium est un métal rare, présent dans certains aimants et des microphones de guitare électrique. Mais il a aussi une utilité dans le secteur de la médecine, et notamment dans le traitement des cancers. Or, les fans de la série se rappelleront que Walter White souffrait justement d’un cancer du poumon. Vince Gilligan avait donc tout prévu depuis le début : le 62e et dernier épisode de Breaking Bad est celui de la mort de Walter White, symboliquement soulagé de sa souffrance.