© Fox

BH90210, un retour à Beverly Hills très méta et étonnamment réussi

Ça sentait le pétard mouillé, et c'est finalement l'une des surprises du cru estival.

Revenir d'entre les morts dans le monde des séries, ça devient petit à petit monnaie courante. Mais ressusciter une seconde fois, on est quand même sur un petit miracle. C'est pourtant ce qui vient de se passer avec la franchise Beverly Hills qui, après avoir eu droit à son lifting centré sur une nouvelle génération avec le sobrement nommé 90210, est revenu à l'antenne début août sous une forme inédite. Dans le cas de BH90210 (c'est le titre clairement peu inspiré mais sensé d'un point de vue marketing de cette mouture 2019), on a envie de parler de reboot mais le terme ne semble pas 100 % adéquat. 

Concrètement, BH90210 ne signe pas un come-back pur et dur du Beverly Hills culte des 90's. Ici, les acteurs et actrices de la série originelle jouent des versions alternatives d'eux-mêmes, un peu comme Matt LeBlanc de Friends avait pu le faire dans la comédie caustique Episodes. En l'occurrence, le casting principal de Beverly Hills (exception faite du regretté Luke Perry) se réunit dans l'espoir de mettre sur pied un véritable revival de la série qui les a rendus célèbres. Mais leur retour à l'antenne de la Fox ne se fera pas sans embûches. Il leur faudra notamment gérer un stalker anonyme bien décidé à saboter le projet avant même qu'il ne décolle.

Publicité

On ne va pas se mentir, quand un retour de la franchise Beverly Hills a été officialisé par la presse américaine, un petit frisson nous a parcouru l'échine. Bien que j'ai personnellement aimé son revival controversé 90210 (efficace en tant que plaisir coupable, dans la même veine que Gossip Girl), il fallait reconnaître que le fameux code postal californien n'avait pas besoin d'une nouvelle itération sur la petite lucarne. Et pourtant, BH90210 réussit à nous prouver le contraire.

© Fox

D'une part, BH90210 fonctionne surtout parce que l'ensemble des comédien·ne·s n'hésitent pas à revisiter leur propre carrière avec un second degré appréciable. Il est évident que s'ils ont tous décidé de revenir à Beverly Hills, c'est bien parce qu'ils pédalent dans la semoule sur le plan professionnel. Il faut donc admettre que retrouver cet aspect-là chez leurs versions fictives dans BH90210, c'est un bon point. Puis voir Jennie Garth, aka Kelly Taylor, assumer avec autodérision ses tournages de téléfilms douteux n'a absolument pas de prix.

Publicité

La série évoque aussi en toute décontraction les embrouilles qui ont pu avoir lieu sur le tournage de Beverly Hills tandis qu'ils débutaient tous au début des années 1990. Là où certaines rivalités étaient bien connues de la presse à scandale (entre autres Jennie Garth et Shannen Doherty, ennemies jurées à l'époque), d'autres nous sont dévoilées. Heureusement, parce qu'ils ont tous mûri et que de l'eau a coulé sous les ponts, BH90210 revisite leurs différends avec beaucoup de cœur, de bienveillance et d'humour. L'âge de raison ?

© Fox

Mais au-delà de cette tonalité résolument méta, BH90210 se pare d'intrigues périphériques tout droit tirées d'une telenovela grotesque... ce qui était un peu le cas de feu Beverly Hills, qui ne reculait pas devant des storylines parfois sérieusement alambiquées et peu plausibles. Des coucheries gardées secrètes, un gosse caché, un corbeau qui prend en grippe les protagonistes... tout est là pour combler les amateurs de soap opera et donc les fans de la série mère.

Publicité

Et pourtant, on ne peut pas dire que BH90210 s'adonne à du fan service. Aux antipodes de cette idée-là, il semblerait que ce reboot atypique soit surtout un projet fait par des fans plus que pour des fans : les acteurs et actrices eux-mêmes. Alors oui, évidemment, on se dit que c'est aussi l'occasion pour ces ex-stars hollywoodiennes devenues has been de regagner en popularité, ne serait-ce que pour un été. À bien des égards, BH90210 se présente comme la série de la seconde (et dernière) chance, ce qui rend son visionnage d'autant plus attendrissant.

Alors bon, tout comme l'œuvre originelle à laquelle elle fait suite, ce BH90210 n'aura jamais sa place au panthéon des meilleures séries ever. Néanmoins, elle a le mérite d'insuffler une dose bienvenue de créativité dans un projet qui aurait pu être autrement plus morne. Grâce à ça, ce reboot devient plus qu'un plaisir coupable parmi tant d'autres : c'est un plaisir coupable, oui, mais astucieux, intelligent et généreux.

BH90210 bouclera la diffusion de sa première saison le 11 septembre prochain aux US, et devrait débarquer sur TF1 dans les mois à venir.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 03/09/2019

Copié

Pour vous :