De Désenchantée à Ozark, les nouvelles séries et saisons disponibles en août sur Netflix

Chaque mois, Biiinge vous dresse la liste des nouvelles saisons et séries disponibles sur le catalogue Netflix France. En août, Marty Byrde accélère le blanchiment d’argent dans les monts Ozarks et le papa des Simpson explore la fantasy médiévale en série animée.

Les nouvelles séries

I Am a Killer (saison 1, série originale Netflix) : surfant sur le succès interplanétaire des séries documentaires du genre true crime (Making a Murderer, The Keepers), la plateforme de streaming lance en août un nouvel héritier. I Am a Killer devrait combler les amateurs du genre en les plongeant dans l’intimité des prisonniers américains condamnés à mort. Ainsi, dix détenus discutent face caméra de leur parcours, de ce qui les a poussés sur la voie de la criminalité mais aussi du crime en lui-même et de leurs réflexions sur le temps passé en prison.

Publicité

Par exemple, le premier épisode est dédié à Miguel Martinez, jugé pour trois meurtres sanglants et sataniques. En 1992, il est devenu la plus jeune personne condamnée à mort (le détenu avait seulement 17 ans) dans l’histoire du Texas. L’introspection dans l’univers glaçant d’I Am a Killer est attendue pour le 3 août.

Insatiable (saison 1, série originale Netflix) : la nouvelle comédie noire de la plateforme a fait parler d’elle avant l’heure de sa sortie. En cause, son trailer qui a été perçu comme grossophobe. Mais rien ne sert de juger une œuvre avant d’en découvrir le véritable sous-texte. Insatiable raconte l’histoire de Patty, une lycéenne en surpoids qui souffre des moqueries de ses camarades.

Publicité

Suite à une grave opération chirurgicale, l’adolescente va mincir radicalement et prendre la décision de se venger de ses persécuteurs, affichant alors un physique de princesse. Chez Biiinge, on entraperçoit plutôt une série pleine d’humour noir et de scènes d’action barrées à la Crazyhead. Réponses le 10 août.

La Casa de las Flores (saison 1, série originale Netflix) : contrairement à ce que son nom laisse entendre, La Casa de las Flores n’est pas un spin-off de La Casa de Papel. Il s’agit d’une comédie hispanique qui se déroule dans le foyer d’une famille aisée mexicaine dysfonctionnelle. À première vue, l'histoire de ces fleuristes est une rencontre improbable entre les productions soapesques d’Amérique latine et l’humour noir de Six Feet Under.

Publicité

En dépit de son aspect humoristique, le show s’attaquera à des thématiques contemporaines telles que l’homosexualité et la transidentité. La Casa de las Flores est également la troisième série mexicaine de Netflix à voir le jour après Club de Cuervos et Ingobernable. La rencontre avec cette famille au bord de la rupture est fixée au 10 août.

Désenchantée (saison 1, série originale Netflix) : prenez une once d’heroic fantasy, une pincée d’humour noir et demandez à Matt Groening, le papa des Simpson, de mixer le tout. Vous obtiendrez Désenchantée, nouvelle série animée colorée et déjantée qui s’inscrit dans la lignée des péripéties de Springfield. Le show nous propulse dans le royaume médiéval de Dreamland où Bean, une princesse trash et alcoolique, tentera de s’émanciper de sa famille royale.

Publicité

Dans sa quête déjantée, elle sera accompagnée par un vil petit démon et un elfe quelque peu naïf. Ensemble, ils vont parcourir les vastes terres de Dreamland, jalonnées de créatures absurdes, pittoresques et donc irrésistibles. Le voyage du trio débutera le 17 août prochain.

The Innocents (saison 1, série originale Netflix) : après Stranger Things, 13 Reasons Why ou encore The OA, on tient peut-être la prochaine pépite de la plateforme avec The Innocents. Ce teen drama surnaturel conte une histoire d’amour shakespearienne entre Harry (Percelle Ascott) et June (Sorcha Groundsell, aperçue dans Clique), deux adolescents éperdument amoureux. Seul problème (majeur) à leur romance : June est une métamorphe, capable de copier l’apparence de n’importe quel individu.

Les deux amoureux s’embarquent alors dans une course effrénée pour échapper à leurs familles tyranniques. En chemin, ils vont découvrir que June n’est pas la seule personne douée de superpouvoirs… L’amour vaincra le 24 août prochain.

Paradise PD (saison 1, série originale Netflix) : attention, âmes sensibles et enfants en bas âge s’abstenir. Paradise PD est une création des scénaristes Roger Black et Waco O’Guin, à qui l’on doit la sitcom animée trash Brickleberry. La nouvelle série de Netflix s’inscrit parfaitement dans cet ADN en se moquant grassement des forces de l’ordre américaines et du politiquement correct. Elle est réservée aux adultes qui ont toujours rêvé de voir Rick and Morty, American Dad et South Park mixées ensemble.

Paradise PD s’offre également des comédiens de doublage quatre étoiles, dont Tom Kenny (la voix de Bob l’éponge), Grey Griffin (Catwoman dans les jeux vidéo Injustice et Batman: Arkham City), Sarah Chalke (Beth dans Rick and Morty) ou encore Dana Snyder (Adventure Time). Les vannes potaches pleuvront à foison dès le 31 août.

Les nouvelles saisons

Doctor Who (saison 10) : le génial Peter Capaldi campe une dernière fois le Docteur dans cette dixième saison de la série SF la plus longue de l’histoire de la télévision. Avant de passer le témoin à Jodie Whittaker, le voyageur dans le temps et l’espace va rencontrer sa nouvelle compagne, Bill Potts. Le Docteur va la prendre sous son aile avant de l’embarquer avec lui dans le TARDIS.

Dans le même temps, notre héros devra se méfier du coffre géant qui abrite un inconnu. Il pourra compter sur son ami Nardole pour protéger le monde une dernière fois avant de prendre une retraite bien méritée. Décollage du TARDIS prévu pour le 15 août.

Archer (saison 9) : l’espion le plus égoïste de la planète est toujours plongé dans le coma après s’être fait tirer dessus en saison 7. Dans ce nouveau songe, Archer s’écrase avec Pam sur une île déserte en pleine Seconde Guerre mondiale. Sur ce bout de terre sauvage perdu en plein océan Pacifique, il devra jongler entre des crocodiles, des anacondas, des perroquets vanneurs, des pirates impitoyables, des robots énervés et même des autochtones cannibales. Pas le temps de faire bronzette quand on est un agent de l’Isis. La survie en milieu hostile commence le 17 août.

Marlon (saison 2) : le faux biopic sur l’acteur Marlon Wayans revient dans la joie et la bonne humeur. La star de la série y campe son propre rôle dans une comédie légère et touchante sur les relations familiales. Immature mais généreux, Marlon doit s’occuper de ses enfants avec son ex-femme alors qu’il est le plus gamin d’entre tous. La sitcom bon enfant revient dès le 22 août.

Ozark (saison 2, série originale Netflix) : le Breaking Bad de Netflix est de retour après un an d’absence. Ozark reprend son action dans la région éponyme, alors que Marty Byrde (Jason Bateman) continue de flirter avec les cartels et le blanchiment d’argent. Dans cette spirale infernale, il entraîne les membres de sa famille qui devront payer le prix fort pour rester en vie.

Plus sombre et anxiogène que jamais, la saison 2 d’Ozark va hausser les enjeux pour Marty, empêtré jusqu’au cou dans la criminalité. Retour dans les monts ensanglantés prévu pour le 31 août.

Un épisode par semaine

Better Call Saul (saison 4) : cette année, tout s’accélère pour Jimmy McGill. Tout juste remis de la perte tragique d’un proche, l’avocat véreux n’aura pas le temps de soigner son chagrin. Saul Goodman glisse lentement mais sûrement sur la pente criminelle, tandis que Gus Fring grimpe l’échelle de la hiérarchie mafieuse. Enfin, les cousins Salamanca seront de retour et ça n’annonce rien de bon pour nos personnages.

En saison 4, Better Call Saul va également commencer à croiser ses intrigues avec celles de Breaking Bad. Vous l’aurez compris, le jour où Bryan "Heisenberg" Cranston et Aaron "yo, bitch" Paul débarquent dans le spin-off n’est plus très loin. Saul répondra à votre appel dès le 7 août, à raison d’un épisode par semaine.

Cet article a été rédigé par la rédaction de Biiinge, dans le cadre de son partenariat avec Netflix.

Par Biiinge, publié le 02/08/2018

Copié

Pour vous :