© Gilbert Carrasquillo/Getty / FX

Fargo aura bien droit à une saison 4, avec Chris Rock

L’anthologie basée sur le film culte des frères Coen va finalement revenir sur le petit écran.

© Gilbert Carrasquillo/Getty/FX

Après une troisième saison passée quelque peu inaperçue et qui n’avait pas vraiment convaincu la critique, malgré la double présence d’Ewan McGregor, Fargo avait vu son futur devenir de plus en plus lointain. Après moult allers-retours dans la presse, le producteur de la série annonçait une saison 4 vers 2020. Il faut dire que son créateur, Noah Hawley, ne sait plus où donner de la tête entre son autre série Legion, et ses projets ciné, notamment avec Marvel (un film centré sur le super-vilain Docteur Fatalis).

Publicité

Bonne nouvelle pour les fans, la chaîne câblée FX commence à y voir plus clair. Lors des TCA, elle a annoncé que Chris Rock venait d’être recruté pour être la tête d’affiche de la saison 4. "Je suis un grand fan de Fargo, a commenté la star. Et je suis on ne peut plus impatient de travailler avec Noah." La production de cette nouvelle livraison doit débuter l’année prochaine. En attendant, on a déjà un début de pitch à se mettre sous la dent.

En effet, on sait que l’histoire se déroulera en 1950, alors que les États-Unis ont été le théâtre de deux grands mouvements migratoires : l’un venant d’Europe avec notamment des Italiens installés dans des villes comme New York ou Chicago, et l’autre constitué d’Afro-Américains qui ont quitté le Sud du pays en nombre pour échapper aux lois ségrégationnistes Jim Crow, et pour s’établir dans ces mêmes villes. Cette quatrième saison s’intéressera donc à cette "collision entre outsiders, chacun se battant pour obtenir une part du rêve américain", à travers deux familles, l’une italienne, l’autre afro-américaine, installées à Kansas City, dans le Missouri.

Maîtresses d’une économie alternative, ces deux tribus criminelles se partagent le trafic de drogues. Pour faire régner la paix, les deux boss de chaque famille ont échangé leurs fils aînés. Chris Rock va incarner le patriarche d’une des deux familles, qui élève donc le fils de son ennemi, et qui a dû renoncer au sien. Cette paix est inconfortable mais lucrative pour les deux clans. Quand le boss de la mafia de Kansas City meurt lors d’une opération chirurgicale de routine, le fragile équilibre va voler en éclats. Comme l’explique le pitch officiel : "C’est l’histoire de l’immigration et de l’assimilation, et de tout ce qu’on ferait pour de l’argent. Et comme toujours, l’histoire de personnes décentes, dépassées par les événements. Vous savez, c’est Fargo."

Publicité

Voilà de quoi nous mettre l’eau à la bouche. Mais il faudra patienter un bon moment, probablement jusqu’en 2020, pour découvrir cette histoire sur un écran.

Par Marion Olité, publié le 06/08/2018

Copié

Pour vous :