Offre d'emploi : Netflix vous paye pour regarder des séries

Netflix a posé une offre d'emploi au Royaume-Uni et en Irlande pour "taguer" ses contenus. Ce boulot nécessite de passer des heures devant les films et séries de la plateforme. Yummy ?

L'atterrissage de Netflix en France (ou plutôt au Luxembourg, un "détail" fiscal) à l'automne 2014 en excite plus d'un. La plateforme américaine, forte de séries originales à succès comme Orange is the New Black ou House of Cards, n'est pas encore arrivée chez nous mais fait parler d'elle de l'autre côté de la Manche, où elle est installée depuis janvier 2012.

Netflix est à la recherche de son nouveau "tagueur" irlandais ou bien britannique (voici l'offre d'emploi). Un "tagueur" ? C'est quoi au juste ? Un homme (ou une femme) dont la mission sera de regarder tous les contenus de Netflix possibles afin de leur apposer les mots-clés correspondant à leur catégorie. Cela, évidemment, après les avoir vus en avant-première.

Publicité

Les tagueurs existent afin que le service de flux vidéo à la demande améliore son système de recommandation par utilisateur. Car non, désolé de vous décevoir, ce métier ne consiste pas uniquement à bouffer du pop-corn et/ou fumer de la weed en regardant compulsivement ce que vous voulez. Voilà ce qu'en dit l'offre d'emploi :

Le processus de "tagging" est la première étape du système de recommandation Netflix. Il est fait pour travailler en synergie avec des algorithmes avancés qui génèrent des suggestions personnalisées pour chacun de près de 50 millions de membres de Netflix. L'objectif est de leur offrir un ensemble personnalisé de titres correspondant à leurs goûts.

Publicité

"Tagueur", bientôt un métier de l'industrie du cinéma comme les autres ?

Quand vous pensez à un "tag", pensez-vous à "thriller", "romantique", "comédie", etc ? Figurez-vous que c'est bien plus spécifique que ça. Bienvenue dans le royaume de l'affect où on tague les films et les séries avec des mots tels que "émouvant", "humoristique", "irrévérencieux", "sincère", "assuré" ou encore "bizarre"... et cela, selon des critères bien précis. C'est le Los Angeles Time qui a rencontré l'un d'eux et raconte.

En fait, le tagueur Netflix peut choisir parmi plus d'un millier d'occurrences pour décrire minutieusement, série ou film, l'œuvre qu'il vient de regarder. Voilà pourquoi le poste pourvu par Netflix n'est pas ouvert à n'importe quel blaireau un peu admiratif de Frank Underwood : le profil recherché doit avoir fait des études pratiques et/ou théoriques en cinéma, et avoir publié thèse, mémoire ou articles sur le sujet – autant vous dire que si pareille offre d'emploi paraît un jour en France, Constance Bloch et Louis Lepron partent avec une petite longueur d'avance.

Vous aussi , prenez place aux côtés de Ted et soyez payé pour regarder des films (Crédit Image : Media Rights Capital)

Vous aussi , prenez place aux côtés de Ted et soyez payé pour regarder des films (Crédit Image : Media Rights Capital)

Publicité

Selon la plateforme, ils sont "des dizaines" de tagueurs à travers le monde, afin de retranscrire le mieux possible, avec les mots les plus précis, autant films que séries. Netflix aurait dégainé ce système lorsqu'il s'est rendu compte que ses utilisateurs ne notaient pas (ou peu) les contenus. Il fallait bien trouver une alternative.

"Y a-t-il beaucoup de fumée de cigarette dans ce film ?"

Le Huff Post américain relève qu'en 2012, Canada.com avait interviewé Jordan Canning, cinéaste et "tagueur" Netflix. Selon lui, la tâche est moins aisée que ce que vous vous prêtez déjà à fantasmer. Oubliez ces journées passées au lit en pyjama, rideaux fermés, entre les cartons de pizza empilés et animé d'une seule préoccupation : regarder ce qui vous plaît. Selon l'expérience de Canning, il s'agit de lister le plus de détails possible :

Le champ est large, des critères évidents comme le pitch, les scènes et le ton. Mais ça va jusqu'à des détails très pointus comme de savoir s'il y a beaucoup de fumée de cigarette dans le film.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 08/07/2014

Copié

Pour vous :