La série culte That '70s Show en 10 fun facts

Haaaaanging out. Doooown the street. That '70s Show a débarqué ce mois-ci sur Netflix. Voici 10 anecdotes sur la série qui vous avaient peut-être échappées.

807525ba-92ef-4f44-9108-243b36fe75c5.quality_lighter.inline_yes

#1 Petite maligne

Mila Kunis (Jackie) n’avait que 14 ans lorsqu’elle a auditionné pour la série. Lorsque les producteurs lui ont demandé son âge, elle les a induits en erreur en disant "eh bien, j’aurais 18 ans le jour de mon anniversaire" en évitant soigneusement de préciser quand.

Publicité

#2 First kiss

Publicité

La jeune Mila aura même son premier baiser devant les caméras pour les besoins d’une scène. Son partenaire pour cette scène, Ashton Kutcher, deviendra son amoureux dans la vraie vie quelques années plus tard, en 2012. Toujours ensemble à ce jour, ils sont les heureux parents de la petite Wyatt.

#3 The Who

La série a connu plusieurs changement de titres. Teenage Wasteland, puis The Kids Are Alright ont été abandonnés car tous deux sont des noms de chansons du groupe The Who. Des problèmes de droits ont obligé les producteurs à changer de cap.

Publicité

Ils se sont finalement inspirés du public-test qui, lorsque ses membres évoquaient la série et partageaient leurs réactions à son sujet, la baptisait, de manière informelle, "ce show des années 70". That ‘70s show était né.

#4 Fez qui ?

Le personnage de Fez, incarné par Wilmer Valderrama, est entouré de mystère. On ignore par exemple son véritable prénom, les garçons de la bande s’appelant généralement par leur nom de famille.

Dans l’épisode 20 de la saison 4, Class Picture, il dit son nom mais sa voix est couverte par un bruit. Et si vous voulez lire sur ses lèvres pour percer cette énigme, sachez qu’en réalité, il prononce les prénoms des acteurs de la série.

Publicité

#5 Fez qui (bis) ?

Et d’ailleurs, Fez est en fait un surnom qui vient le l’acronyme Foreign Exchange Students (Étudiant étranger en programme d’échange).

#6 Fez d'où ?

Son pays d’origine est également inconnu et les quelques rares fois où il s’apprête à le révéler, il y a toujours quelque chose ou quelqu’un pour l’interrompre, comme lors de cette scène avec Justin Long.

#7 Une série très rock

Les titres des épisodes de la cinquième saison sont tous empruntés à des chansons de Led Zeppelin, celles de The Who pour la saison 6, The Rolling Stones en saison 7 et Queen pour la huitième.

#8 Fais tourner

Les producteurs de la série ont longuement réfléchi à la façon dont ils pouvaient représenter ces jeunes en train de fumer des joints... sans jamais les montrer en train de fumer des joints (chose que le network n’aurait jamais permis).

Ils ont alors eu l’idée de cette caméra rotative, placée au centre du cercle formé par les héros. Ainsi, sans jamais les voir tenir le moindre pétard ou inhaler, leur regards embués, leurs sourires béats et la fumée qui les enveloppe suffit à suggérer leurs parties de fumette dans la cave des Forman.

#9 Scooby Gang

Trois acteurs de Buffy ont joué les guests dans That ‘70s Show : Seth Green pour cinq épisodes, Alyson Hannigan le temps de deux épisodes et Eliza Dushku pour un passage éclair le temps d’un épisode en saison 7.

#10 Too bad, Chuck

L’un des personnages les plus drôles de la série, c’est l'irascible père d’Eric Forman, Red. Initialement, le rôle avait été proposé à Chuck Norris qui a dû refuser à cause de son engagement sur Walker Texas Ranger. C’est donc le formidable Kurtwood Smith qui a hérité du rôle.

Par Delphine Rivet, publié le 17/03/2016

Copié

Pour vous :