La showrunneuse de Buffy avoue regretter la mort de Tara

Une mort qui avait créé la polémique.

© 20th Century Fox

Présente depuis la saison 2 de Buffy contre les vampires, Marti Noxon a occupé différents postes au sein du staff de la série créée par Joss Whedon : scénariste ou coscénariste de pas moins de 22 épisodes, coproductrice en saison 3, productrice superviseure en saison 4, durant laquelle elle recruta Amber Benson pour incarner Tara, le nouveau love interest de Willow (Alyson Hannigan).

Publicité

La suite, les fans de la série culte la connaissent : les deux jeunes femmes ont formé l’un des premiers couples lesbiens de l’histoire de la télévision – en outre, le fait qu’elles soient deux sorcières utilisant positivement leurs pouvoirs a renforcé l’amour que les fans leur portaient.

Mais en saison 6, patatras : alors que Marti Noxon est promue showrunneuse (elle le sera aussi en saison 7), Tara va rejoindre la triste liste des nombreux personnages lesbiens sacrifiés par les scénaristes – un peu par hasard, parce qu’il fallait remonter la tension dramatique de leur série. Donc, après avoir vécu l’enfer en perdant la raison la saison précédente (à cause de la déesse Gloria), Tara n’a pas le temps de savourer ses retrouvailles avec Willow que celle-ci devient accro à la magie.

Un court moment séparées pour cette raison, les deux femmes se réconcilient avant que, le lendemain de leurs tendres ébats, Tara ne prenne une balle perdue, qui était destinée à Buffy. Cruel. Et voilà comment Joss Whedon et Marti Noxon, par ailleurs à la tête d’une série avant-gardiste en matière de féminisme, ont plongé la tête la première dans le trope "Bury your gays".

Publicité

Ce choix scénaristique, justifié à l’époque car cette mort tragique est la raison pour laquelle Willow va passer du côté obscur de la Force en saison 6, avait évidemment déçu un grand nombre de fans, en particulier celles qui avaient enfin trouvé des figures auxquelles elles pouvaient s’identifier (l’identification à d’autres personnes est un élément indispensable dans la construction d’un être humain, rappelons-le).

Interviewée par Vulture afin de présenter sa nouvelle série HBO, Sharp Objects, Marti Noxon a concédé que cette saison avait eu des ratés et que cette mort n’était pas des plus nécessaires :

Publicité

"Certaines parties de la saison 6 sont allées trop loin pour moi. Nous avons poussé le bouchon tellement loin que ça paraît presque sadique, le fait que Buffy ait été consentante pour faire des choses qui allaient plus loin que juste de 'mauvais choix' et étaient carrément irresponsables pour le personnage. […] Et je pense que tuer Tara était … Rétrospectivement, parmi tous les personnages, devait-elle vraiment mourir ?"

De son côté, Joss Whedon n’a jamais exprimé de regrets par rapport à ce choix scénaristique. Heureusement, dans la suite de la série, Willow restera lesbienne et retrouvera l’amour en saison 7 aux côtés de Kennedy, puis utilisera son immense pouvoir pour partager le pouvoir de la Tueuse entre Buffy et toutes les potentielles, créant une puissante alliance féminine.

Par Marion Olité, publié le 04/07/2018

Copié

Pour vous :