AccueilTrailer

Voici le trailer prometteur de Generation, le prochain teen drama de HBO

Publié le

par Marion Olité

© HBO Max

Va-t-il ringardiser Euphoria ?

Les cool kids de la Gen Z sont de retour sur HBO. Cette fois, pas sous l’œil de Sam Levinson, le créateur d’Euphoria, mais sous celui d’une certaine Lena Dunham… Oui, celle qui voulait être "la voix d’une génération" (ce que dit son personnage culte, Hannah, dans Girls) se met au service de la prochaine en produisant une nouvelle dramédie, baptisée très sobrement (non) Generation (et brandée Genera+ion pour plus de cool). En revanche, côté écriture, elle a passé la main à un duo intrigant de scénaristes : Daniel Barnz et sa fille, Zelda Barnz, âgée de 18 ans sont aux commandes de ce teen drama qui va se pencher sur la vie d’une bande de lycéen·ne·s explorant leurs sexualités et identités au sein d’une communauté conservatrice.

Comme le dévoile le premier trailer de Genera+ion, la série compte bien retourner les tropes éculés du genre et se faire le reflet des préoccupations de la génération de jeunes la plus ouvertement queer de l’histoire des États-Unis. Ainsi, l’un des protagonistes phare de ce prochain show se présente dès les premières secondes de la vidéo, sur les paroles d’une chanson limpide ("I like boys") : Chester (incarné par Justice Smith) est un champion de water-polo afro-américain et gay. "I’m like a lot", annonce-t-il. C’est le style de personnage ultrasecondaire dans les teen dramas des décennies passées (et encore, s’il existait), juste là pour faire joli, à qui l’on accorde enfin l’attention qu’il mérite.

La série compte aussi explorer la relation de cette nouvelle génération d’ados avec leurs parents, plus perdus et maladroits que jamais face à leur progéniture en quête d’identité de genre ou de leur orientation sexuelle. On apprend, par exemple, dans le trailer qu’un des jeunes personnages masculins est bisexuel, représentation encore extrêmement rare dans les séries. Comme le scande Chester, en plein apprentissage de l’histoire de l’humanité (oui, rien que ça) : "Let’s learn about ourselves and from now on, let’s just get it right !"*.

Le reste du casting se compose de Nathanya Alexander, Chloe East, Nava Mau, Lukita Maxwell, Haley Sanchez, Uly Schlesinger, Nathan Stewart-Jarrett, Martha Plimpton et Chase Sui Wonders. On a franchement hâte de découvrir les premiers épisodes de Genera+ion, qui seront mis en ligne le 11 mars prochain sur HBO Max. On ne sait pas encore où la série sera diffusée en France.

Le drama a déjà commencé, en quelque sorte, quand Lena Dunham a dû s’excuser après que des figurant·e·s ont dévoilé aux médias américains qu’une des scènes de cours de biologie avait été tournée avec de vrais cadavres de chatons. La productrice a expliqué qu’elle n’était pas au courant de ces faits, n’étant pas sur le plateau de tournage ce jour-là, et qu’elle souhaitait que la scène en question, qui a traumatisé des interprètes non avertis ce jour-là, soit retirée du montage.

*"Apprenons à nous connaître et, à partir de maintenant, essayons de viser juste !"

À voir aussi sur biiinge :