©Michele K. Short/AMC/Sony Pictures Television

On en sait plus sur la saison 5 de Better Call Saul

Elle explorera la relation entre Saul Goodman et Kim, mais aussi l’ère post-Breaking Bad.

© Michele K. Short/AMC/Sony Pictures Television

Interviewé par Entertainment Weekly, Peter Gould, le cocréateur de Better Call Saul avec Vince Gilligan, a teasé ce qui nous attend dans la suite de la série. L’excellente saison 4 nous l’a confirmé : cette fois, Jimmy McGill a choisi de devenir Saul Goodman, l’avocat qui ne fait pas que défendre les criminels mais qui en est un aussi. La prochaine saison le verra forcément plonger plus profondément dans le monde des trafiquants et avoir plus de contacts avec Gus (Giancarlo Esposito) et Mike (Jonathan Banks). Le producteur détaille :

Publicité

"Il me semble que la première chose que Jimmy fera sera de tenter de tirer parti de tous les contacts qu’il s’est faits dans le milieu en vendant ses téléphones portables. Mais n’oubliez pas qu’il connaît le vétérinaire [Caldera, incarné par Joe DeRosa], et ce véto, c’est un peu Le Bon Coin du monde underground d’Albuquerque. Il a le bras long. L’une des interrogations sera : comment Saul va-t-il établir sa réputation non plus comme l’avocat des criminels, mais comme un avocat criminel ? Et qu’est-ce que cela voudra dire pour lui ? Il devra fermer les yeux sur certaines situations que n’aurait pas supportées Jimmy McGill."

La saison 5 de Better Call Saul va aussi se pencher sur la relation entre Kim Wexler (Rhea Seehorn) et Saul. L’avocate va-t-elle rester à ses côtés et l’accompagner dans sa chute morale ? On connaît la dynamique entre Jimmy et elle, mais pas entre Kim et Saul. Et comme le disait Guillermo Del Toro dans une série de tweets passionnés sur la série : "Kim est la clé !"

L’autre arc narratif qui sera davantage exploré dans la prochaine livraison d’épisodes, attendue en 2019, concerne l’identité post-Breaking Bad dans laquelle s’est glissé Saul Goodman pour échapper vivant à la désintégration du trafic de meth monté par Walter White. Ce vieux gars, très discret, qui bosse dans un fast-food et que l’on voit parfois en intro d’un épisode de BCS, dans des scènes en noir et blanc, c’est Gene Takovic, aka Saul, aka Jimmy.

Publicité

"Je suis très, très intéressé par Gene Takovic, confirme Peter Gould. Gene est très énigmatique. D’une certaine façon, il est l’opposé de Saul Goodman, parce qu’il parle si peu, il a tellement peur. Je suis fasciné par cette situation et par cette question : y a-t-il une chance de rédemption ou un rayon de lumière possible pour ce type après toutes les choses terribles qu’il a commises, maintenant qu’il a fui et qu’il se cache à Omaha ?"

Sans surprise, Peter Gould botte en touche quand le journaliste tente d’avoir une idée du nombre de saisons que durera Better Call Saul. À peine confirme-t-il qu’on est plus proche de la fin que du début. La belle affaire… Que les fans se rassurent : si jamais la prochaine saison s’avérait être la dernière, on retrouverait l’univers de Breaking Bad dans un film officiellement annoncé, qui devrait suivre les aventures de Jesse Pinkman après que celui-ci a été libéré par Walt des trafiquants nazis qui l’avaient réduit en esclavage.

Par Marion Olité, publié le 17/12/2018

Copié

Pour vous :