AccueilAnalyse

Squid Game : les 5 questions auxquelles la saison 2 devra répondre

Publié le

par Delphine Rivet

© Netflix

S’il y a un jour une saison 2, voici notre liste de doléances à l’attention des scénaristes et du créateur Hwang Dong-hyuk.

En à peine quelques semaines, la série coréenne Squid Game est devenue un phénomène mondial, dépassant toutes les attentes de Netflix. À l’origine de ce succès surprise, un concept, simple mais terriblement efficace, imaginé par Hwang Dong-hyuk : 456 personnes en difficulté financière sont invitées à participer à un concours qui peut leur rapporter très gros et les mettre définitivement à l’abri du besoin. Les candidat·e·s devront pour cela s’affronter sur plusieurs épreuves, inspirées de jeux d’enfants, mais dont l’issue est bien souvent mortelle.

Si vous êtes ici, c’est donc que vous aussi avez succombé à la hype autour de Squid Game et que, selon toute probabilité, vous n’avez pas résisté bien longtemps à dévorer toute la saison 1. On ignore pour l’instant s’il y aura une suite, même si son créateur ne l’exclut pas (Netflix a maintenant de sérieux arguments pour le faire rempiler), mais on l’espère de tout cœur car il reste tant de questions en suspens ! En voici cinq qui nous taraudent depuis qu’on a vu le dernier épisode.

Attention, évidemment, spoilers droit devant !

#1. Le recruteur est-il un ancien participant ?

© Netflix

Ce gentleman bien sapé qui traîne sur les quais de métro à la recherche de pigeons désespérés est notre point d’entrée, et celui de Gi-hun (Lee Jung-jae), dans le monde cruel du Squid Game. En Corée du sud, l’acteur qui l’interprète, Gong Yoo, est une star du grand et du petit écran. Son caméo est donc loin d’être anodin. Et pourtant, il n’apparaît qu’à deux reprises dans la série : dans le premier et le dernier épisode.

Qui est ce rabatteur qui recrute les candidats avec des parties de Ddakji, tout en leur distribuant des paires de baffes ? Est-il lui-même un ancien joueur, voire un gagnant d’une précédente édition du Squid Game ? Quelle est sa place dans l’organigramme de ce jeu de massacre ? Il est en tout cas très bien informé sur les cibles potentielles qu’il approche et, dans le final, lorsqu’il recroise Gi-hun, il semble assez certain de sa propre impunité (et, par extension, de celle de son ou ses chefs).

#2. Jun-ho est-il vraiment mort ?

© Netflix

On refuse d’y croire. Le jeune policier (Wi Ha-joon) est le seul à avoir vu les coulisses du Squid Game dans toute son horreur (un trafic d’organes au nez et à la barbe de l’Agent) et dans tout son cynisme (la présence de richissimes VIP venus assister aux derniers jeux). En chemin, et alors qu’il était infiltré parmi les employés, il a même été contacté par son voisin de cellule, le numéro 28, qui toussait en morse.

On n’aura d’ailleurs jamais le fin de mot de cette histoire : dans quel but ? Pour délivrer quel message ? Qui se cachait sous ce masque ? Mais surtout, Jun-ho, qui recherchait désespérément son frère après sa disparition soudaine il y a quelques années, avait découvert le pot aux roses : son aîné était en fait l’Agent, lui-même un ancien vainqueur du jeu. Il n’a quand même pas fait tout ça pour rien ! De toute façon, tant qu’on n’a pas vu de corps, c’est qu’il n’est pas mort. C’est la règle !

#3. Pourquoi Gi-hun retourne-t-il dans le jeu ?

© Netflix

Une chose est sûre, si saison 2 il y a, ce ne sera toujours pas l’année où notre héros gagnera le trophée de meilleur père du monde. Lui qui a défié tous les pronostics et est ressorti vainqueur du Squid Game serait prêt à y retourner ? Il a gagné le gros lot, oui, mais il a perdu tout le reste. Pas sûr que sa relation avec sa fille, qu’il était pourtant enfin prêt à rejoindre dans le final, s’en remettra.

Il semble pourtant déterminé et quelque chose nous dit qu’il compte faire tomber la mystérieuse organisation de l’intérieur. Reste à savoir comment ! Deux choix s’offrent à lui, et l’un d’eux fait d’ailleurs l’objet d’une théorie plutôt vivace. Soit il se porte à nouveau candidat, et on sait à quel point ce pari est dangereux, soit il tente d’infiltrer le jeu de l’intérieur en devenant un employé, comme Jun-ho avant lui.

#4. Les collègues policiers de Jun-ho ont-ils reçu ses messages ?

© Netflix

Avant de se faire tirer dessus et de tomber du haut de la falaise, le flic a tout de même eu le temps d’envoyer certaines preuves à ses collègues sur la terre ferme. Mais les ont-ils reçues ? Et si oui, est-ce qu’ils comptent se bouger les fesses pour faire cesser le massacre ou sont-ils à la solde de la personne ou l’entité qui tire les ficelles du Squid Game ?

Ils avaient déjà été alertés, avant même que Jun-ho ne mette le nez dans cette mystérieuse conspiration, par un Gi-hun en détresse. Ce dernier venait de réchapper de peu au premier jeu et, la majorité ayant voté la fin de la récré, il avait retrouvé sa liberté. Mais l’accueil au commissariat n’était clairement pas à la hauteur. Les policiers ne ressortent pas vraiment grandis de cette première saison, à part ce cher Jun-ho, qui a fait le job, donc on espère que la suite redorera le blason de la profession.

#5. Comment In-ho est-il devenu l’Agent ?

© Netflix

Comme on le découvre dans l’épisode 8, en même temps que Jun-ho, l’Agent masqué n’est autre que son frère In-ho (Lee Byung-hun). Un peu plus tôt, en fouinant dans les archives, le jeune flic a découvert que ce dernier avait même remporté un des Squid Games quelques années auparavant, en 2015, l’année de sa disparition.

Que s’est-il passé entre-temps ? Comment est-il passé de simple joueur à maître du jeu ? Qui tenait son rôle avant lui ? Pourquoi, après avoir été dans l’arène, avec les traumatismes que cela implique, accepterait-il d’infliger ce genre de tortures à son tour ? Après sa victoire, lui a-t-on fait une offre qu’il ne pouvait pas refuser ? Le background de ce personnage est peut-être la clé pour comprendre ce qui attend Gi-hun en retournant dans le jeu. Maintenant Netflix, abrège nos souffrances et donne-nous vite une saison 2 ! On veut savoir !

La première saison de Squid Game est disponible sur Netflix.

À voir aussi sur biiinge :