AccueilNews

La CEO de Warner Bros. s’exprime sur une série Harry Potter

Publié le

par Marion Olité

©WarnerBros

Lumos !

Alors que la fièvre Harry Potter s’est de nouveau emparée du monde à quelques semaines de la diffusion d’une émission spéciale des retrouvailles du cast pour célébrer les vingt ans du premier film, Harry Potter 20th Anniversary: Return to Hogwarts, prévue le 1er janvier sur HBO Max, les espoirs de voir un jour une série dérivée de l’univers magique sont de nouveau permis.

Screen Rant rapporte en effet des propos encourageants de la CEO de Warner Bros., Ann Sarnoff, qui a expliqué lors d’une conférence gérée par Bloomberg mercredi 15 décembre dernier qu’elle "adorerait développer davantage de séries Harry Potter originales".

Les rumeurs d’une série Harry Potter traînent depuis l’arrivée dans le game des plateformes de HBO Max, qui appartient à WarnerMedia. Entre le troisième volet attendu des Animaux fantastiques pour avril 2022 et l’émission des retrouvailles, on peut dire que l’univers du sorcier à lunettes rondes sera on ne peut plus vivant en ce début d’année 2022.

"Nous aimerions développer d’autres séries originales 'Harry Potter', et nous discutons régulièrement avec J. K. Rowling et son équipe. Tout ce que nous ferons devra être fidèle au canon, à l’esprit du monde des sorciers et à l’identité de Harry", a précisé Ann Sarnoff.

Ce beau projet d’une série (voire plusieurs, selon ses propos !) dérivée de la saga Harry Potter a de quoi faire saliver tout Potterhead qui se respecte ! Il se heurte toutefois à deux obstacles de taille : les droits de diffusion, et la romancière J. K. Rowling. Il faut savoir que NBCUniversal a conclu un deal en 2016 – qui court jusqu’en 2025 – avec Warner Bros. qui inclut le droit de distribution de tout ce qui touche à Harry Potter.

Cela étant dit, WarnerMedia et sa plateforme HBO Max ont déjà réussi à négocier avec NBC (qui détient la plateforme Peacock aux États-Unis) l’arrivée des sept films de la franchise ciné et la diffusion de Harry Potter 20th Anniversary: Return to Hogwarts. Des négociations entre les deux géants américains sont donc possibles, tant qu’il y a des billets verts à se faire.

L’autre paramètre, le plus compliqué sans doute, et Ann Sarnoff le cite, c’est de convaincre J. K. Rowling sur le contenu de cette série à venir, alors que la romancière continue de tweeter des propos transphobes. Plusieurs membres du cast des films, notamment Emma Watson (Hermione) et Daniel Radcliffe (Harry Potter), ont dénoncé la dangerosité de ses attaques, et J. K. Rowling n’a pas été conviée à l’émission des retrouvailles. Son nom a également été rétrogradé dans les crédits du trailer des Animaux fantastique 3. Warner Bros. doit donc marcher sur des œufs pour continuer à faire vivre une franchise mondialement aimée mais née de l’imagination d’une personne devenue très problématique.

L’éventuel succès d’audience (on ne voit pas comment l’inverse peut arriver) des retrouvailles devrait précipiter une décision que l’on espère positive. On conseille aux pontes de HBO Max et Warner Bros. de se procurer une fiole de Felix Felicis avant de se lancer !

À voir aussi sur biiinge :